Politique

Sud-Kivu:Le ministre de l’éducation répond à la question orale du député Cléophas Mushambarhwa

Le ministre provincial de l’éducation Isaac Buchekabirhi propose aux députés provinciaux de voter un édit en faveur des enseignants du Sud-Kivu en vue de suppléer à leur salaire et mettre fin au phénomène de la prime.

Il propose également que les députés nationaux élus du Sud-Kivu fassent un plaidoyer pour que les certificats de fin d’études des élèves soient renvoyés à temps en province.

C’est l’essentiel des réponses apportées à la question orale avec débat lui adressée par le député provincial Maheshe Mushambarhwa Cléophas sur la persistance de la prime dans les écoles et le retard dans la livraison des certificats aux finalistes.

Le ministre Isaac Buchekabirhi a reconnu que le secteur de l’éducation, comme plusieurs autres, fait face à d’énormes difficultés qui nécessitent des moyens financiers costauds.

Dans leurs interventions, les députés provinciaux ont estimé que l’Assemblée provinciale avait déjà avancé dans l’adoption des textes pour supprimer la prime. C’est le cas de l’édit portant fond de promotion et de soutien à l’éducation transmis au gouvernement depuis plusieurs années mais sans suite jusqu’à ce jour.

De même, les élus provinciaux ont rappelé qu’il existe également un édit en chantier sur la suppression de la prime au Sud-Kivu mais tout reste bloqué au niveau du gouvernement.

Les députés pensent que le gouvernement doit activer

Après plusieurs questions supplémentaires des députés provinciaux, le ministre Isaac Buchekabirhi a sollicité un délai de 48h pour apporter des nouveaux éléments de réponse.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer