Santé

Sud-Kivu: plus de 50 mille dollars américains détournés à la Division de la Santé

Deux médecins de la Division Provinciale de la Santé au Sud-Kivu sont accusés d’avoir détourné une somme de 53 300 dollars américains octroyés par l’UNICEF et destinés pour appuyer les activités de lutte contre le VIH Sida et des activités des relais communautaires.

Ces deux médecins auraient engagé la Division Provinciale de la Santé en retirant ce montant sans avoir même informé leur chef hiérarchique en l’occurrence le chef de division et en ignorant les procédures financières.

Selon des sources de la société civile, les activités concernées par cet appui n’ont même pas été effectuées.

Pour l’instant, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance UNICEF, qui est le  bailleur des fonds, est en train d’exiger que cet argent soit reversé dans le compte de la Division car les chèques ont été émis au nom des individus et non celui de l’institution.

Dans une  correspondance, cette agence du système des Nations Unies exige aussi la justification immédiate des fonds dépensés et promettait, depuis la fin de l’année 2018, de mener des enquêtes à ce sujet.

Le Ministre national de la santé le Docteur Oly Ilunga Kalenga étant au courant de cette situation a décidé, depuis le 08 mars 2019, de suspendre temporairement les deux médecins incriminés pour une durée de trois mois avec privation des salaires.

Selon des sources concordantes, ces deux médecins continuent de travailler et le ministre provincial de la santé au Sud-Kivu Vincent Cibamvunya qui devait appliquer la mesure du ministre national brille par le silence.

Ayant été contacté, le Ministre provincial de la santé dit ne pas être dans la ville. Vincent Cibamvunya promet de s’exprimer sur ce dossier aussitôt la campagne de vaccination en cours terminée.

Entre temps, le chef de la Division Provincial de la Santé le Dr Pépin Shamavu a été suspendu de ses fonctions depuis environs une semaine par le Ministre provincial de la Santé au Sud-Kivu.

Selon certaines sources, le ministre se serait fondé sur cette affaire de détournement pourtant les deux médecins incriminés sont toujours en fonction.

Ces deux médecins se seraient partagés cette somme, l’un 30 000 dollars et l’autre 23 103 dollars, à en croire le procès de clôture d’action disciplinaire à leur encontre signé par le ministre national de la santé le Dr Oly Ilunga.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer