Au port de la ville de Bukavu, il était interdit aux bateaux d’accoster avant 07h30 au motif que les agents de l’Etat affectés au port commencent le travail   après 07h30.  Après plusieurs demandes des armateurs,  madame le ministre  Agnes Sadiki, a donné une suite favorable à leur demande. Elle vient de produire un arreté qui va réglementer les heures d’arrivée et de sortie.

Dans cet arrêté provincial numéro 17/005 du 24 Janvier 2017 portant règlementation des heures d’accostage des bateaux ; des vedettes et des autres embarcations sur le Lac Kivu les heures d’accostage  sont fixées a partir  de 6h30 jusqu’à 18 heureCette information a été donnée ce Jeudi 02 Février dans une rencontre que le ministre provinciale de transport a organisé a l’intention des armateurs et d’autres agents de transport à son Bureau à Nyawera dans la commune d’Ibanda.

Selon la ministre Agnès Sadiki cette décision répond à la demande des armateurs adressée aux autorités compétentes mais aussi à la proposition des ministères de l’intérieur et sécurité mais aussi celui de transport et voie de communication.Du coté des armateurs c’est une satisfaction ; le président l’association des armateurs du Lac Kivu ASSALAC Prudent Mpama  salut cette décision.

«  Vraiment nous sommes satisfaits de cette mesure. Avant, ont faisait beaucoup  de temps sur le lac. Ce qui occasionnait  une consommation de mazout. Ce qui va aider nos clients de vaquer librement à leurs activités que de perdre du temps  sur le lac », fait savoir Mpama.

Dans un arrêté provincial numéro 17/005 du 24 Janvier 2017 portant règlementation des heures d’accostage des bateaux ; des vedettes et des autres embarcations sur le Lac Kivu les heures d’accostage  sont fixées a partir  de 6h30 jusqu’à 18 heure.

Cette information a été donnée ce Jeudi 02 Février dans une rencontre que le ministre provinciale de transport a organisé a l’intention des armateurs et d’autres agents de transport à son Bureau à Nyawera dans la commune d’Ibanda.

Selon la ministre Agnès Sadiki cette décision répond à la demande des armateurs adressée aux autorités compétentes mais aussi à la proposition des ministères de l’intérieur et sécurité mais aussi celui de transport et voie de communication.

Du coté des armateurs c’est une satisfaction ; le président l’association des armateurs du Lac Kivu ASSALAC Prudent Mpama  salut cette décision. «  Vraiment nous sommes satisfaits de cette mesure. Avant, ont faisait beaucoup  de temps sur le lac. Ce qui occasionnait  une consommation de mazout. Ce qui va aider nos clients de vaquer librement à leurs activités que de perdre du temps  sur le lac », fait savoir Mpama.