Le gouvernement NYAMUGABO a été officiellement investi ce mercredi 11 octobre 2017 par l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu. C’était au cours d’une plénière tenue dans la salle de l’organe délibérant après avoir prononcé devant la représentation provinciale son programme de gouvernement qui comporte six axes prioritaires.

Il s’agit de la sécurité de la population et ses biens, l’administration et la politique, les services sociaux de base, l’économie, les infrastructures, l’urbanisme et l’habitat mais aussi l’environnement.

Dans leurs interventions, plusieurs députés provinciaux sont restés dubitatifs quant à la réalisation de ces projets. Certains estiment que ce discours n’a rien de neuf par rapport à ceux des gouverneurs précédents.

D’autres par contre promettent de suivre les réalisations sur le terrain et assurent qu’ils n’hésiteront pas à interpeller le gouverneur si les promesses ne sont pas tenues.

Ils ont demandé au gouverneur de décentraliser la gestion de la province et de donner aux ministres le pouvoir qu’il faut pour le bon fonctionnement de leurs ministères.

Pour sa part, le gouverneur Claude NYAMUGABO rassure et promet que dans les cent premiers jours, une séance d’évaluation de son gouvernement sera faite afin de dénicher les faiblesses et changer ce qu’il faut.

Plusieurs cadres et sympathisants des partis de la majorité présidentielle dont les membres ont été promus ont accompagné NYAMUGABO à cet événement.

Pour rappel, le gouvernement NYAMUGABO a été nommé dimanche 8 octobre dernier. Il est composé de dix ministres dont deux femmes, d’un secrétaire exécutif et ses deux adjoints.