Actualités

Sud-Kivu: la procédure de cooptation des chefs coutumiers

Quatre chefs coutumiers seront cooptés comme députés provinciaux pour compléter la nouvelle assemblée provinciale.

Cette opération se déroulera en deux principales étapes, à savoir la présélection des chefs coutumiers par territoire et la désignation des candidats chefs coutumiers au niveau provincial fixée du 08 au 10 février.

S’agissant de la première étape, l’antenne locale de la CENI, sous l’autorité du Secrétariat exécutif provincial réunit tous les chefs coutumiers du territoire afin de présélectionner les candidats à coopter.

Selon la loi électorale à son article 154, Le chef coutumier empêché peut se faire représenter par un délégué dûment mandaté à cette fin.

La même loi électorale précise qu’aucun chef coutumier ne peut être coopté au cours de deux législatures successives. Le principe de rotation des candidats chefs coutumiers doit s’appliquer en tenant compte des diversités ethniques du territoire ou de la province, selon le cas.

Pour ce faire, le bureau d’antenne locale de la CENI chargée de la présélection procèdera à la vérification des mandats ainsi que la carte d’électeur de chacun des chefs coutumiers.

Ensuite, il reviendra aux chefs coutumiers présélectionnés de se choisir eux-mêmes, par consensus, leur représentant du territoire. Le candidat chef coutumier est présélectionné avec ses deux suppléants chefs coutumiers, en tenant compte de la représentativité de la femme.

La loi électorale rappelle qu’aucun chef coutumier membre d’un parti politique ou d’un regroupement politique ne peut être coopté.

Lors de la deuxième étape, celle devant aboutir à la désignation des chefs coutumiers au niveau provincial, le secrétaire exécutif provincial de la CENI réunira au chef-lieu de la province, tous les chefs coutumiers présélectionnés au niveau territorial avec leurs suppléants afin de désigner les chefs coutumiers candidats députés provinciaux.

Les candidats seront désignés dans l’ordre des voix obtenues jusqu’à concurrence des sièges à pourvoir. En cas de partage des voix pour le dernier siège, il est procédé à un tirage au sort, à en croire la loi électorale.

Vous allez vous rappeler que La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé le mardi dernier que l’opération de cooptation des chefs coutumiers aux assemblées provinciales s’effectuera du 28 janvier au 11 février prochain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.
Fermer