Politique

Sud-Kivu: la NDSCI invite le nouveau Gouverneur à une gestion de proximité

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en République Démocratique du Congo NDSCI en sigle invite le nouveau gouverneur élu et le vice gouverneur à privilégier la politique de proximité. Il s’agit, entre autres, de communier en toutes circonstances avec leurs administrés.

Dans un communiqué rendu public quelques jours après l’élection des gouverneurs, les nouvelles autorités provinciales doivent s’habituer à quitter leurs bureaux pour aller à la rencontre des réalités que vivent leurs administrés sur toute l’étendue de la province.

Selon l’esprit de cette correspondance, la province du Sud-Kivu fait face à plusieurs défis immenses et il est plus que nécessaire que la gouvernance de nouvelles autorités soit caractérisée par la rigueur et le sérieux.

A en croire le Président national de cette structure citoyenne Jean Chrysostome Kijana qui signe le document, les nouvelles autorités doivent éviter une gestion partisane, familiale ou communautaire de la chose publique.

Il estime que le Gouverneur et le Vice-Gouverneur doivent éviter de céder aux injonctions ou directives des autorités morales qui restent à Kinshasa mais surtout être à l’écoute de la base.

Cette structure citoyenne appelle la population du Sud-Kivu à accompagner, dans élan de cohésion sociale, les nouvelles autorités tant au niveau du pouvoir exécutif qu’au niveau du pouvoir législatif afin qu’elles travaillent pour le bien être de tous.

Pour rappel, Théo Ngwabidje Kasi et Fiston Malago ont été élus respectivement Gouverneur et Vice-Gouverneur de la province du Sud-Kivu à l’issue des élections tenues mercredi 10 Avril 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.
Fermer