Securité

Sud-Kivu: début d’encadrement des « mai mai » qui se sont déjà rendus aux FARDC

Plusieurs groupes armés sont encore présents dans les collines du territoire de Kalehe notamment dans le groupement de Ziralo vers Tushunguti et Numbi mais ils ont déjà manifesté l’envie de se rendre aux forces armées de la République.

Confirmation de l’administrateur assistant du territoire de Kalehe chargé des finances et développement Pascal Cimana dans un entretien avec Radio Maendeleo le week-end dernier.

Selon lui, les sensibilisations faites par différentes autorités ont abouti à la reddition de plusieurs groupes armés mais certains autres doutent encore de se rendre en attendant de voir le sort qui sera réservé à ceux qui ont déjà fait un pas dans ce sens.

L’administrateur assistant du territoire de Kalehe en charge des finances Pascal Cimana appelle les autorités politiques, administratives et militaires à réserver une bonne prise en charge aux mai mai qui se sont déjà rendus afin d’encourager les autres à faire de même.

Et au sujet de l’encadrement des éléments mai mai qui se sont déjà rendus, le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos a reçu, mardi 26 Mars dernier, une délégation des députés provinciaux élus de Kalehe.

L’un des membres de cette délégation le député provincial Amani Kamanda Jacques précise qu’ils ont reçu des assurances quant au début effectif de l’évacuation de ces éléments hors du territoire de Kalehe.

Il ajoute qu’après cette étape et la reddition des autres groupes armés, le commandant de la 33ème Région Militaire se rendra en personne sur place à Kalehe avec d’autres notables pour parler avec la population et peaufiner des stratégies pour une paix durable dans ce territoire.

Le député provincial Amani Kamanda Jacques appelle également tous les autres groupes armés à déposer les armes et à travailler pour le développement du pays.

Rappelons que plus de trois cents éléments mai mai du chef rebelle Ngubito s’étaient déjà rendus aux FARDC et étaient regroupés les dans uns les hauts plateaux de Numbi et les autres à Minova dans le territoire de Kalehe.

Ces rebelles ayant déposé les armes sont déjà en train d’être évacués dans d’autres sites les uns dans le camp militaire de Nyamunyunyi dans le territoire de Kabare et les autres pourraient être transférés à Katogota, à en croire nos sources.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer