Santé

Panique à Bukavu après un cas suspect d’Ebola dans un bateau: le Gouverneur Théo Ngwabidje rassure

Plus de cinq bateaux qui ont quitté la ville volcanique de Goma dans la soirée de mardi 30 juillet 2019 sont actuellement bloqués sur le Lac-Kivu au niveau de différents ports de la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

Cette décision a été prise par le gouvernement provincial après avoir été alerté sur la présence, dans l’un de ces bateaux, d’une personne jugée dans une situation à haut risque par rapport à la contamination de la maladie à virus Ebola en provenance de Goma.

Dans un point de presse tenu dans la matinée de ce mercredi 31 juillet 2019, le Gouverneur de Province Théo Ngwabidje Kasi a justifié la prise de cette mesure par le souci d’identifier cette personne, la protéger ainsi que tous ses contacts.

Tout en appelant les habitants à ne pas céder à la panique ou croire aux informations distillées sur les réseaux sociaux, le Gouverneur précise que ces bateaux vont accoster dès que les services spécialisés du gouvernement provincial seront rassurés que la situation est sous-contrôle.

« il n’y a pas à paniquer. Il y a quelques temps nous avons dit que notre ville était menacée suite au cas découvert à Goma au Nord-Kivu d’un malade atteint d’Ebola. Nous avons souligné aussi que nous sommes en alerte puisque le gouvernement provincial a mis en place un plan de riposte contre cette menace dans la ville de Bukavu et le travail est en cours. Concernant le cas de ce matin, nous avons été informés par nos services qu’il y a une personne à haut risque ; nous ne pouvons pas dire que la personne est contaminée ou malade ; on nous a dit que la personne est à haut risque et qui a pris le bateau. Dès hier, j’ai réuni le conseil de sécurité et ce matin encore très tôt nous nous sommes rencontrés pour prendre des mesures concernant la protection de la population. Comme nous ne connaissons pas la personne et comme on nous a indiqué uniquement le nom sans connaître précisément dans quel bateau elle se trouvait, nous avons pris des dispositions pour que les bateaux soient contrôlés tout en rassurant la sécurité des personnes  qui y sont. Si la personne est retrouvée, des mesures seront prises notamment l’isolement de la personne et voir tous les contacts. Avec les équipes de riposte qui sont là, toutes les mesures seront prises pour protéger notre population », rassure le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi.

Il rassure par ailleurs que les mesures ont été renforcées sur les autres points d’entrée situés non seulement sur le littoral du Lac-Kivu, les aéroports ainsi que les frontières sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu.

Pour l’instant, le Gouverneur Théo Ngwabidje et le Vice-Gouverneur Marc Malago sont sur place pour superviser les actions en cours dans les installations portuaires de la ville de Bukavu.

Un deuxième cas d’Ebola confirmé à Goma

Rappelons que dans un communiqué rendu public, le Secrétaire Technique du Comité Multisectoriel de Lutte contre la Maladie à virus Ebola le Professeur Jean-Jacques Muyembe a confirmé un deuxième cas de cette maladie dans la ville de Goma.

Selon ce communiqué, les premières enquêtes montrent que le sujet adulte de sexe masculin qui est arrivé à Goma depuis le 13 juillet 2019 en provenance d’une zone minière dans la province de l’Ituri.

Au départ, ce malade ne présentait aucun signe de maladie mais les premiers signes sont apparus le 22 juillet 2019.

Le Professeur Jean Jacques Muyembe rassure toutefois la population que les équipes de riposte sont à pied d’œuvre pour mener toutes les actions de santé publique autour du cas et l’exhorte à collaborer pleinement avec toutes ces équipes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer