Santé

Nord-Kivu: la ville de Beni totalise neuf jours sans nouveau cas confirmé du Virus Ebola

La ville de Beni dans la province du Nord-Kivu a réalisé, mercredi 6 mars, neuf jours sans enregistrer un nouveau cas confirmé de la maladie à virus Ebola.

C’est ce qu’a indiqué le coordonnateur de la sous coordination de la riposte contre Ebola à Beni le Docteur Mazam Shwars.

Dans un entretien avec la presse locale, il indique que des avancées sont enregistrées dans les activités de la riposte mais certaines limites sont encore à signaler notamment l’implication et l’appropriation par la communauté.

Le Docteur Mazam Shwars prévient tout de même que ce ne serait pas une occasion de baisser les bras. Il insiste sur le respect des normes hygiéniques et appelle les habitants à la prudence.

« on ne peut pas espérer juguler cette épidémie sans engagement communautaire. Chacun doit mettre la main de la patte, la population et la communauté doit aussi s’engager à respecter et accepter les équipes de la riposte qui passent sur le terrain et puis observer les mesures d’hygiène. En effet, la vraie façon de lutter contre cette maladie c’est la prévention », conseille-t-il.

Le Docteur Mazam Shwars estime que le danger reste permanent car les flux de la population sont toujours observés surtout que cette maladie est toujours rapportée dans la ville voisine de Butembo.

« il y a encore le foyer de Butembo qui est encore très actif. Tant qu’il y a des sérieux problèmes à Butembo, on ne peut pas se dire tiré d’affaires. Nous devons donc continuer avec la surveillance pour détecter tous les contacts qui quittent Butembo pour venir chez nous parce que nous remarquons de plus en plus que les différents contacts trouvent un tout petit peu refuge à Beni actuellement. Il faudrait donc travailler davantage avec les autres sous commissions. Nous devons également renforcer la surveillance sur les postes d’entrées », explique ce médecin engagé sur le terrain.

Intervenant sur Radio France Internationale dans la matinée de vendredi 8 mars 2019, la Directrice Afrique de l’Organisation Mondiale de la Santé indique, pour sa part, que le virus Ebola est encore loin d’être totalement maîtrisée dans la région.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer