Certains politiciens amènent en masse les électeurs de la circonscription ville de Bukavu vers les territoires pour s’y faire enrôlés.
Plus d’un observateur se demande si cette pratique est autorisée par la loi électorale.
L’observateur électoral Jean Moreau Tubibu du Groupe Jérémie considère cette pratique comme une tricherie électorale
Le rapporteur du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu Patient Bashombe que nous avons contacté à ce sujet pense que la question n’a pas été touchée par le législateur.
Il précise que la loi n’interdit pas aux citoyens d’aller se faire enrôlé dans les circonscriptions de leurs choix mais cela risque d’être à la base des plusieurs conflits électoraux surtout au Sud-Kivu ou la question prends de l’ampleur.
Les textes de la CENI portant révision du fichier électorale indique que dans son article 22 que chaque citoyen doit se faire inscrire dans le centre d’inscription le plus proche.
Des cas pareils sont enregistrés dans plusieurs territoires de la province du Sud-Kivu.
Certains politiciens affrètent même des véhicules et de bateaux pour embarquer les ressortissants des territoires vivants à Bukavu pour qu’ils aillent remplir ce devoir civique dans leur milieu d’origine.
Le motif que ces politiciens avancent est la bonne représentativité au parlement national et provincial de ces entités dont ils sont originaires.