Securité

Kabare:la société civile note une recrudescence de l’insécurité et alerte les autorités

La Société civile noyau territorial de Kabare demande aux autorités de diligenter des enquêtes afin de traquer les personnes qui sèment l’insécurité dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Selon le président de cette structure citoyenne Emmanuel Bengehya, il ne se passe plus un jour sans que des familles de paisibles citoyens soient la cible d’attaques des personnes en armes non identifiées.

Notre source renseigne que dix-neuf cas d’attaques ont déjà été enregistrés en l’espace de dix jours dans le territoire de Kabare.

Le cas le plus récent est celui survenu dans la nuit de vendredi à samedi 9 Novembre courant lorsque quatre familles ont été attaquées dans les Villages  Nshanga et Mumosho dans le Groupement de Bushwirha.

Trois personnes ont été blessées par belles lors de cette attaque, regrette Emmanuel Bengehya.

« … plus de dix neuf maisons déjà visitées par ces bandits à mains armées… nous venons juste dénoncer et demander à l’autorité provinciale de s’impliquer et surtout de chercher un solution particulière parce que c’est presque tout le territoire de Kabare qui est frappé. Il faut que des enquêtes soient menées urgemment et qu’on démasque ce réseau de malfrats qui insécurisent la population », insiste le président de la société Civile de Kabare Emmanuel Bengehya.

La société civile de Kabare condamne ces cas d’attaques dont sont victimes les habitants de ce territoire et demande aux autorités ayant en charge la sécurité de sécuriser les habitants ainsi que leurs biens.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer