Politique

Gouvernement RDC: Zoom sur les fils et filles du Sud-Kivu qui y font leur entrée

Le Premier Ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba a publié, dans la matinée de lundi 26 août 2019 la liste des membres du gouvernement de la RDC nommés par une ordonnance du Président de la République Félix Tshisekedi.

Comme l’avait recommandé le Président de la République, toutes les provinces sont représentées et l’équipe est composée de 76,9 de nouvelles figures en politique alors que les anciens sont représentés à un taux de 23%.

Dans la nouvelle équipe, l’on remarque que certains ministères régaliens ont été partagés entre le Front Commun pour le Congo FCC de Joseph Kabila et Cap pour la Changement de Félix Tshisekedi.

Dans ce nouveau gouvernement, la province du Sud-Kivu est représentée par cinq ministres dont 2 ministres d’Etat, un ministre et 2 vice-ministres.

Il s’agit de Azarias Ruberwa Manywa du CACH nommé ministre d’Etat en charge de la décentralisation et réformes institutionnelles, Eustache Muhanzi Mubembe, ministre d’Etat en charge des ressources hydrauliques, Claude Nyamugabo Bazibuhe ministre de l’environnement et développement durable, Didier Okito Lutundula vice-ministre de l’économie nationale et Lilianne Banga Lwaboshi, ministre de l’enseignement supérieur et universitaire.

Originaire du Groupement de Bijombo, dans le haut plateau de Mulenge, Chefferie de Bavira, en Territoire de Fizi, Azarias Ruberwa fut l’un des quatre Vice-Présidents Honoraires de la République Démocratique du Congo, en charge de la Défense Nationale, à la suite de l’Accord de Sun City qui a abouti au gouvernement 1+4.

Patron du Rassemblement Congolais pour la Démocratie RDC, il a succédé à ce poste aux différents Présidents pendant l’ère de la rébellion vécue en RDC, dans les années 1998.

Son expérience de la vie politique l’a conduit à plusieurs postes ministériels dont la vice-primature en charge des réformes institutionnelles en 2016, poste qu’il vient encore d’occuper sous Félix Tshisekedi.

De son côté Eustache Muhanzi Mubembe, nommé ministre d’Etat en charge des ressources hydrauliques, est un avocat de profession et membre influent de l’Union pour la Nation Congolaise de l’honorable Vital Kamerhe.

Originaire du territoire de Kabare, Maitre Eustache Muhanzi est membre de la Direction Politique de l’Union pour la Nation Congolaise et Coordonnateur de la Cellule Electorale du parti. Il a été candidat sénateur pour le compte de l’UNC lors des dernières élections sénatoriales.

Claude Nyamugabo Bazibuhe pour sa part a plusieurs fois été ministre chargé notamment de petites et moyennes entreprises, vice-ministre de la justice puis ministre des sports et loisirs avant d’être nommé ambassadeur de la RDC en Ethiopie.

Il a été élu député national à l’issue des élections du 30 décembre 2018 mais avant son élection, il a été gouverneur du Sud-Kivu pendant un peu plus d’une année. Aujourd’hui, il est ministre de l’environnement et développement durable.

Didier Okito Lutundula de son côté est connu dans le monde des affaires pour avoir été PDG d’une entreprise de sous traitance mais également dans le monde du sport pour avoir dirigé l’un des clubs emblématique du Sud-Kivu à savoir l’OC Muungano.

Elu député national dans la ville de Bukavu à l’issue des élections du 30 décembre dernier, Didier Okito Lutundula est aujourd’hui nommé ministre vice-ministre de l’économie nationale.

La seule femme de la province du Sud-Kivu qui a été nommée vice-ministre en charge de l’Enseignement Supérieur et Universitaire c’est Liliane Banga Lwaboshi. Il s’agit de l’un des cadres de l’Union pour la Nation Congolaise et qui a fait ses études primaires et secondaires à Bukavu avant d’obtenir sa licence à l’Institut Supérieur de Développement Rural ISDR Bukavu.

En même temps femme politique, Liliane Banga a été, pendant 15 ans, responsable de la mutuelle de santé de Kadutu et a toujours affiché l’ambition d’occuper les plus hautes fonctions politiques en République Démocratique du Congo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer