Securité

Fizi: les FARDC neutralisent 4 rebelles du groupe armé Yakotumba

Les militaires du secteur opérationnel sukola2 Sud Sud-Kivu ont réussi à détruire le campement de mai mai Yakotumba et leurs alliés après des opérations qui ont été lancées depuis mardi 11 juin 2019 dans la localité de Kabembwe en territoire de Fizi.

Selon le porte-parole de l’armée dans cette partie de la province du Sud-Kivu le Capitaine Dieudonné Kasereka, le bilan de ces opérations fait état de 4 éléments mai mai tués et d’un militaire FARDC blessé.

Il précise que la chasse à l’ennemi se poursuit dans la forêt de Nbobo toujours dans le territoire de Fizi.

Pendant ce temps, précise Dieudonné Kasereka, un autre groupe mai mai Yakotumba s’est infiltré et ouvert le feu sur une patrouille militaire dans la cité minière de Misisi dans la nuit de Mardi à Mercredi 12 juin 2019.

La réaction des forces loyalistes ne s’est pas fait attendre, ce qui a poussé les ennemis à prendre fuite en laissant derrière eux deux armes AKA 47.

De son côté le commandant ad intérim du secteur opérationnel sukola2 Sud Sud-Kivu le général de brigade Banza Kabulo joseph demande à la population de rester Calme et avoir confiance en l’armée mais aussi de se désolidariser des ennemis de la paix.

Ces informations sont confirmées par la société civile locale de Fizi qui parle également des déplacements de plusieurs habitants qui fuient leurs habitations fuyant les affrontements.

Tout en promettant plus de détails sur la question, la société civile indique que la situation humanitaire reste précaire et appelle la population à collaborer avec les Forces Armées de République afin de bouter dehors l’ennemi qui sème terreur et désolation dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer