Confusion au sein de l’intersyndicale du Sud-Kivu à Bukavu.
Lily CHIVAVA serait la présidente ad intérim de cette plateforme des syndicats en remplacement de Kyalugano Lugano Padiri qui serait fin mandant.
L’assemblée générale élective a eu lieu jeudi 02 février 2017 au Nganda place de la paix dans la en commune d’Ibanda.
Le comité Civava est composé de quatre personnes dont Ndume Ngama à la vice-présidence et Assani sombo comme rapporteur.
« Je promets de convoquer une grande assemblé générale élective pour se choisir un dirigeant en province car Padiri est déjà fin mandat », renchérit Lily Chivava.
Kyalumba Lugano Padiri pour sa part précise que son mandant est toujours en cours et prend fin en 2018 en qualifiant des rebelles ceux qui se sont reunis jeudi.
Il ajoute que Civava n’a pas qualité d’organiser une assemble générale pire encore les élections car elle n’est pas connue du comité.
Padiri précise que l’organisation et le fonctionnement d’un syndicat et différents d’autres organisations.
De son côté le premier conseillé de l’inter syndicat du Sud-Kivu évêque Asiyaza IZUBA condamne l’acte posé par Lily Chivava et ses compagnons car il ne respecte pas le statut régissant l’inter syndicat en province.
Il appelle les uns et les autres à se réunir pour trouver une solution à ce problème.
Pour IZUBA c’est anormale de convoquer une assemblée élective sans aviser les autorités et les 33 syndicats qui forme l’intersyndical au Sud-Kivu.