Les activités restent paralysées  à l’Institut Supérieur de Développement Rural ISDR Bukavu toute la journée de ce lundi 18 juin 2018.

Les étudiants s’insurgent contre la décision du Directeur Général de cette institution publique d’enseignement supérieur demandant aux étudiants de payer la troisième tranche des frais académiques en dollars.

Tôt le matin, les étudiants ont érigé des barricades et allumé le feu à l’entrée principale de l’ISDR pour exprimer leur indignation.

Ils indiquent que le Directeur Général de cette institution Bosco Muchukiwa veut fouler au pied la note circulaire du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire fixant la perception des frais académiques en francs congolais et au taux de 920fc le dollar américains.

Les étudiants déplorent le fait que le DG ait revenu sur cette question à quelques heures du début des examens de la première session qui devaient en principe commencer ce Lundi 18 Juin.

Plus de la moitié des étudiants avaient déjà payé la troisième et dernière tranche les uns en francs et les autres en dollars comme l’indiquait le communiqué du Directeur Général.

Les étudiants disent ne pas comprendre ce qui motive cette décision à la veille des examens en contradiction avec son communiqué.

Radio maendeleo a tenté d’approcher le DG de l’ISDR Bosco Muchukiwa mais il s’est réservé de tout commentaire estimant qu’il attendait l’issue de la réunion d’urgence qu’il a convoquée entre les autres membres du comité de gestion et les comités des étudiants.

Pourtant à l’issue cette rencontre, aucun compromis n’a été trouvé pour la poursuite des activités.

Le grand portail de l’entrée principale de l’ISDR est resté fermer pendant plusieurs heures et le Directeur Général a été empêché de quitter l’enclos par les étudiants qui ont estimé qu’il faut une solution durable à ce problème.

Il fallait attendre une intervention musclée de la police qui a usé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants et permettre au Directeur Général de sortir.

Pour rappel, c’est le Directeur Général de l’ISDR Bukavu Bosco Muchukiwa qui était le premier au Sud-Kiu à se plier devant la note circulaire du Ministre de l’ESU invitant les responsables des institutions supérieures à percevoir les frais académiques à 920FC le dollar.