Societé

Bukavu: le mouvement “AMKA KONGO” en colère contre la SNEL

La Synergie des Organisations de la Société Civile pour un Eveil Citoyen « Amka Congo » dénonce la surfacturation et la facturation forfaitaire de l’énergie électrique auprès des abonnés de la Société Nationale d’Electricité SNEL dans la ville de Bukavu.

Pour exprimer son ras-le bol, cette structure projette organiser une marche pacifique et un mouvement de sit-in le mercredi 10 avril prochain au siège de la SNEL.

D’après un représentant de AMKA CONGO Rémy Kasindi, l’énergie électrique est quasi inexistante dans la ville de Bukavu, le délestage bat record et la SNEL procède souvent à la facturation forfaitaire qui ne respecte pas la consommation.

Il indique que c’est inadmissible que la Société Nationale d’Electricité explique la mauvaise fourniture en énergie électrique par les mêmes motifs notamment le déficit en eau pendant plus de 30 ans déjà.

« nous dénonçons la manière dont la SNEL nous fournit l’électricité ; nous dénonçons la manière dont les factures nous sont adressées ; on nous parle des factures forfaitaires mais on ne sait pas sur quelle base légale. Nous dénonçons la manière dont nous est fournie l’électricité. Il n’est pas normal que l’on voit envoie du courant à 18h ou à 22h pour que trois heures après vous soyez dans le noir. Vous savez que la ville de Bukavu fait face un problème criant d’insécurité et nous pensons que la SNEL a une grande responsabilité dans cela car chaque que l’on tue, on remarque que c’est surtout parce qu’il n’y a pas d’électricité », insiste Rémy Kasindi.

Il  pense que la SNEL devrait revoir son système de facturation et de desserte en électricité afin de fournir un service de qualité à ses abonnés.

“Amka Kongo” appelle toute la population de la ville de Bukavu à se joindre à la marche pacifique de mercredi 10 avril et qui partira de la place de l’indépendance jusqu’au bureau provincial de SNEL.

Noter que cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne « payons nos factures à la SNEL/Bukavu conformément à notre consommation », initiée par cette synergie des organisations de la société civile.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.
Fermer