Plusieurs endroits de Bukavu risquent d’être transformés en dépotoir public.
Ce constat est d’un reporter de Radio Maendeleo ce lundi 02 décembre 2016.
Les endroits les plus concernés sont par exemple le parking des véhicules qui se rendent à Camp TV devant le stade de la Concorde de Kadutu, le terrain de l’ISP situé non loin du camp de la MONUSCO et à Nyamugo sur la route du marché de Kadutu non loin du parking des véhicules qui se rendent à Bunyakiri et d’autres destinations.
Ce constat est également fait dans d’autres axes. Il s’agit des marchés de Kadutu et Nyawera mais aussi sur certaines artères principales de la ville de Bukavu comme devant les installations de la SINELAC toujours à Nyawera où l’on peut apercevoir des tas d’ordures et déchets de toute nature.
Certains observateurs pensent qu’il est anormal qu’on dénombre dans la ville une dizaine de sociétés qui s’occupent de l’assainissement et qu’on continue à déplorer l’insalubrité.
D’autres pensent que l’absence des poubelles publiques serait à la base de cette situation surtout dans le centre-ville.
Il faut pourtant vous rappeler qu’en ce qui concerne ce point précis le ministre de l’environnement Apollinaire BULINDI a annoncé la mise en place de ces poubelles publiques pour lutter contre l’insalubrité.
Le ministre s’est même rendu à Paris et il est revenu avec un modèle de ces poubelles qu’il a présentées aux journalistes et d’autres couches de la population.
A ce jour, aucune poubelle publique n’a été installée et la ville de Bukavu dégage un air pollué par ces déchets visibles presque partout, selon une certaine opinion.
Des analystes pensent que les autorités ne devraient pas se limiter à faire des annonces mais plutôt à passer aux actes et sauver ainsi des vies humaines en danger suite à cette insalubrité.