Les pluies qui se sont abattues sur la ville de Bukavu ont causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs avenues.

D’après le constat fait par la rédaction de Radio Maendeleo, les communes Ibanda et Kadutu ont été particulièrement touchées avec des pertes de plusieurs biens et les inondations de plusieurs maisons.

Au quartier Nyalukemba sur les avenues Albert Kayabu, Irambo II et Pesage III en commune d’Ibanda par exemple, les habitants se sont réveillé les pieds dans l’eau.

Selon le constat fait sur place, jusque dans la mi-journée de ce jeudi, les uns étaient encore en train d’évacuer les eaux de leurs habitations, les autres en train de lessiver les habits et les autres sont concentrés à arranger les effets ménagers qui ont échappés à la pression des eaux.

A en croire des témoignages recueillis, le collecteur qui draine les eaux du bassin versant de plusieurs coins de la commune d’Ibanda a débordé de son lit causant ainsi des inondations de plusieurs maisons.

« Plusieurs familles ont passé la nuit à la belle étoile après avoir perdu leurs biens alors que d’autres ont élu domicile chez des voisins et familiers alors que plusieurs ponts jetés sur ce collecteur sont détruits », témoigne une des victimes rencontrer sur place par notre reporter

Dans les trois avenues précitées, des écoles ont également été touchées, des boutiques et magasins n’ont pas été épargnés avec des conséquences sur les marchandises.

Plus loin au quartier Kasali sur avenue Kabono dans la commune de Kadutu, le collecteur construit à l’époque coloniale et réhabilité grâce à l’appui financier de l’Union Européenne a été bouché non loin de l’Eglise locale des témoins de Jéhovah.

A cet endroit, les habitants se sont réveillés tôt le matin en train d’évacuer les eaux et tenter d’ouvrir les canaux bouchés mais jusque dans l’après-midi, l’objectif est loin  d’être atteint faute de matériel et de soutien de la part des autorités.

Sur tous les deux sites, les habitants demandent que des travaux de grande envergure soient exécutés en vue d’éviter des dégâts plus importants dans les jours à venir.

Partager l'article