Education

Sud-Kivu:Les finalistes des sixièmes années soumis aux préliminaires des Examens d’État 2017-2018

L’épreuve de dissertation a marqué ce mercredi 02 m ai le début des préliminaires de l’Examen d’Etat édition 2017-2018 sur toute l’étendue de République Démocratique du Congo.

Au Sud Kivu, le lancement officiel de ces épreuves a été effectué par le vice-gouverneur de province Hilaire Kikobya au Lycée Wima qui a fait, après cette étape,  une ronde dans plusieurs écoles de différentes communes de la ville de Bukavu. 

A cette occasion, l’autorité provinciale a ouvert les malles contenant les items en présence de l’Inspecteur Principal Provincial Sud-Kivu 1, le responsable du centre et des élèves finalistes.

Le vice-gouverneur Hilaire Kikobya a exhorté les lauréats à se concentrer pour bien faire ces examens. Il demande aux finalistes de considérer ces épreuves comme des tests qui ne diffèrent pas des examens ordinaires qu’ils passent habituellement dans leurs écoles respectives.

Le vice-gouverneur indique que son souhait est de voir les finalistes du Sud Kivu parmi les meilleurs de la République.

« …le premier message c’est un message d’encouragement à tous nos élèves, nous leur souhaitons bonnes chances et pleins succès… nous sommes que la province du Sud-Kivu peut venir parmi les premières de toute la RDC. C’est à ce titre que nous leur souhaitons bonnes chances et pleins succès… », Hilaire Kikobya.

Le vice-gouverneur a mis en garde les chefs d’établissements ou les préfets qui violent l’arrêté du gouverneur fixant les frais exigés pour la passation des épreuves des examens d’Etat.

Outre le lycée wima, le vice-gouverneur accompagné du ministre provincial de l’éducation Isaac Buchekabiri,  le maire de la ville BILUBI Meschak , la questeur de l’assemblée provinciale Kinja Mwendanga s’est dirigée aux instituts Kasali, Fazili, Ibanda et Bagira.

Signalons par ailleurs que des élèves ont été interdits de passer les préliminaires au Centre situé à l’institut Bahati. Ces finalistes  des Complexes scolaires Cidasa et Diangenda ont été chassés pour n’avoir pas payé les frais exigés pour la passation des examens.

Signalons que trente et un mille candidats scolarisés étaient attendus pour passer ces épreuves préliminaires au Sud Kivu.

Pour ce premier jour, les finalistes ont été soumis à la dissertation et ce jeudi il sera question de l’orale de français.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer