Accueil Societé Sud-Kivu:La COOPEC Cahi, une institution de microfinance qui rassure dans un contexte...

Sud-Kivu:La COOPEC Cahi, une institution de microfinance qui rassure dans un contexte de méfiance pour la population

580
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


La Coopérative d’Epargne et Crédit de Cahi COOPEC Cahi en sigle a réalisé une augmentation de 26% au niveau du total bilan pour l’exercice 2017.

Il s’agit des épargnes qui ont atteint plus de 10 millions de dollars contre 8 millions en 2016, les crédits passés à 10 millions et demi, le trop perçu de 900 mille contre 625 mille en 2016 pour un nombre total de 28 mille membres.

Ce bilan a été présenté au cours de la 31ème Assemblée Générale ordinaire de cette institution de micro finance tenue dimanche 18 mars dans la salle du centenaire de la Paroisse Mater Dei en commune d’Ibanda.

Selon le gérant de la COOPEC Cahi Patient Choya, ces résultats ont été réalisés grâce à la confiance de ses membres qui ont continué à placer leurs épargnes et prendre des crédits mais aussi le professionnalisme et le sérieux des dirigeants.

Il ajoute que cela s’explique aussi par le fait que la COOPEC Cahi a réussi à résister à la vague qui a frappé plusieurs institutions de micro finances au Sud-Kivu ce qui a fait qu’elle soit placée meilleure de la RDC.

« … une forte croissance s’explique par le fait que les membres ont placé une grande confiance dans leur institution. Vous avez vu qu’il y a beaucoup d’institutions qui n’ont pas bien réalisé leur mission, la population est rentrée vers la COOPEC Cahi pour continuer à recevoir les services d’épargne et de crédit. Ce qui a fait que  le nombre des membres a beaucoup augmenté jusqu’à atteindre plus de 28 mille. C’est vraiment énorme. Et c’est la même chose qui explique la hausse de l’épargne qui est passée de 9 millions à plus de 10 millions au trente et un décembre 2017… » explique Patient Choya.

Tous les rapports présentés notamment par le conseil d’administration, le conseil de surveillance, la commission de crédit et la gérance ont été adopté à l’unanimité par plus de 1500 membres présents à cette assemblée générale.

D’après le rapport de l’auditeur externe, il s’agit des rapports sincères et qui présentent une image fidèle de la gestion de la COOPEC Cahi pour l’exercice 2017.

« … les états financiers que nous avons examinés par référence aux principes comptables généralement admis au plan international et à la législation comptable sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de la COOPEC Cahi au 31 décembre 2017 ainsi que de sa performance financière pour l’exercice 2017 et cela conformément au plan comptable des coopératives d’épargne et de crédit et des institutions de micro finances… nous signalons par ailleurs que nous n’avons eu connaissance d’aucune infraction à la loi bancaire ou la loi portant lute contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme… », conclut l’auditeur externe.

Ces propos ont été soutenus par le directeur de la Banque Centrale du Congo succursale de Bukavu qui demande aux dirigeants de cette coopérative de redoubler de vigilance car, ajoute-t-il, c’est lorsque les choses semblent bien aller que certains oublient de se concentrer pour améliorer.

Ce bilan satisfait également les membres qui demandent aux dirigeants d’améliorer les points faibles repérés par les uns et les autres. Dans leurs interventions, plusieurs d’entre eux ont insisté l’assouplissement des conditions d’octroi des crédits.

Le gérant de la Coopérative d’épargne et crédit de Cahi Patient Choya rassure que le conseil d’administration et d’autres organes vont travailler de manière à corriger les erreurs et améliorer les services.

« … lorsque l’auditeur externe a présenté son rapport de certification de compte qu’il a certifié sans réserve, il a dit que sur les trente huit indicateurs qu’il a vérifiés à la COOPEC Cahi, il y a huit qui ne sont pas encore en ordre. Tout ça, le Conseil d’Administration de la COOPEC Cahi a décidé de travailler afin d’éradiquer les points qui sont encore au rouge… » rassure Patient Choya.

Et pour 2018, les prévisions annoncées sont d’atteindre 13 millions de dollars américains avec un nombre total de membre allant à plus de 29 mille, précise les dirigeants de cette institution de micro finances.

Au cours de cette activité, les membres ont voté à l’unanimité les projets présentés par le conseil d’administration. Il s’agit de l’ouverture d’un nouveau guichet à Kavumo dans le territoire de Kabare et un autre guichet spécial au centre ville de Bukavu qui fonctionnera entre 15h et 20h.

Celui-ci va permettre aux membres qui n’ont pas assez de temps pendant la journée d’être servis dans la soirée mais aussi pour sécuriser l’argent de certains membres qui, après le travail, sont obligés de rentrer avec l’argent à leur domicile.

Au cours de cette Assemblée Générale, le Conseil d’Administration de cette institution a décerné un brevet de mérite au gérant la COOPEC Patient Choya pour son sens élevé de bonne gestion.

Choya appelle les habitants de Bukavu à adhérer massivement à la COOPEC Chahi et à tous les membres de toujours payer leurs crédits afin de permettre à leur institution d’aller plus loin.