Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-Kivu: Bukavu 27 cartons de poissons frais avariés incinérés

65views

27 cartons de poissons frais avariés communément appelés « Pacifique » ont été saisis et incinérés aujourd’hui dimanche 5 avril 2020 par des agents du service de quarantaine animale et végétale SQAV en sigle.

Selon le coordonnateur du SQAV, Mugisho Safari, ces poissons avaient été saisis par les militaires de la 33e région basée au camp militaire Saio lorsque les propriétaires voulaient traverser frauduleusement la rivière Ruzizi à Nguba avec leurs marchandises.

Le ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage Marcellin Amani Bahaya qui a supervisé l’opération d’enfouissement et incinération au site ELAKAT en commune d’Ibanda, indique que ces poissons ne sont pas consommables car ils ne respectent pas les conditions du transport de la chaine de froid.

Il invite par la même occasion les importateurs et vendeurs des poissons à Bukavu et ailleurs d’éviter la rupture de la chaîne de froid des poissons pour ne pas mettre en danger la santé des consommateurs.

Notre source appelle les vendeurs à respecter les procédures douanières afin d’éviter la propagation du coronavirus présent en Corée où ces poissons proviennent.

« … nous avons été alerté par les services spécialisés et là je parle de la 33e région militaire, du SQAV Service de la Quarantaine Animale et Végétale, de la DGM et de la cellule d’investigation du gouvernorat  provincial qui ont intercepté une quantité suffisante des poissons avariés puisque en rupture de la chaîne de froid. Alors nous avons décidé de les amener, les incinérer et les enfouir dans le sol. C’est un message fort toutes les personnes qui s’adonnent à la fraude surtout pendant cette période de la pandémie à coronavirus. Nous ne tolérons plus en tant que gouvernement provincial cette pratique illégale. Aujourd’hui la frontière est connue pour l’entrée des denrées alimentaires connues sur Ruzizi 2, tous ces gens doivent se mettre en ordre. Désormais les poissons surtout frais doivent être transportés dans des camions frigorifiques jusque dans des chambres froides. Nous sommes en train de nous organisé pour que ces femmes vendeuses des poissons puissent avoir des dispositifs pour maintenir ces poissons en bonne état jusqu’à leurs consommation dans la casserole … » a indiqué Marcellin Amani Bahaya.

Signalons qu’il n’y a pas longtemps le service de quarantaine animale et végétale SQAV a intercepté 64 poulets de chair traversés frauduleusement à la rivière Ruzizi.

Nancy Mpango

Partagez: