Accueil Societé Le Mouvement Réveille Toi Kabare alerte sur le risque de disparition des...

Le Mouvement Réveille Toi Kabare alerte sur le risque de disparition des institutions dans ce territoire

270
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Le Mouvement Réveilles toi Kabare demande aux autorités à tous les niveaux de s’impliquer en vue de revitaliser les institutions et autres infrastructures qui jadis faisaient la fierté de la province du Sud-Kivu et qui se retrouvent dans ce territoire.

Ceci est contenu dans une déclaration rendue publique en rapport avec l’état des lieux sécuritaire et sur le développement du territoire de Kabare.

A en croire l’esprit de cette déclaration, plusieurs structures qui assuraient au territoire de Kabare des garanties du développement et de l’émergence sont actuellement abandonnées et se trouvent en état de délabrement très avancé.

C’est le cas du Centre des Recherches en Sciences Naturelles de Lwiro, la Cimenterie de Katana, l’aéroport de Kavumo, la laiterie du Bushi, les installations de la RGIDESO ainsi que les hôpitaux comme celui de la Fomulac-Katana.

Ils citent également la centrale hydroélectrique qui se trouve à Mumosho, l’Institut National d’Etudes et Recherches Agronomiques INERA ainsi que l’Institut Supérieur d’Etudes Agronomiques et Vétérinaires ISEAV Mushweshwe.

Cette organisation estime cette situation est à la base, entre autres, du retard de développement auquel fait face le territoire de Kabare, occasionne le chômage chez les jeunes, l’insécurité et la malnutrition chronique.

Le communicateur du mouvement Réveille Toi Kabare Gilbert Bwalibuduge pense qu’il est temps que les autorités puissent prendre des mesures pour trouver solutions à ces problèmes et permettre au territoire de Kabare de prendre un nouvel élan.

« … nous constatons avec regret que rien de tout ce qui faisait notre fierté n’existe plus et ce qui a persisté dénote un état de délabrement très pitoyable… la question embarrassante c’est de constater que la jeunesse vit dans une oisiveté à outrance désœuvrée par manque d’emploi et d’encadrement sans parler de la vétusté des établissements dont la plupart date de l’époque coloniale et n’ont subi aucune modification adaptée à la modernisation… nous pensons que les autorités doivent éviter l’égoïsme et l’arrogance… il doit y avoir la promotion de l’élan de la Bonne Gouvernance… les autorités doivent créer un cadre permanent de concertation avec les populations et capitaliser enfin leurs proposition… », estime-t-il.

Gilbert Bwalibuduge fait savoir que le mouvement Réveille Toi Kabare est structure qui regroupe les ressortissants de Kabare.

Il a entre autres pour objectifs de soutenir les actions de développement des autorités, former et informer la population sur les droits et devoirs liés à la Bonne Gouvernance et promouvoir un leadership local à Kabare.