Accueil Societé Journée Martyrs RDC:une célébration dans la douleur pour les ex combattants

Journée Martyrs RDC:une célébration dans la douleur pour les ex combattants

211
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


Les ex combattants vivent actuellement dans des conditions difficiles car ils n’ont pas à manger, pas de salaire et n’ont pas où passer la nuit.

Ils l’ont fait savoir à l’occasion des cérémonies marquant la commémoration  de la journée des Martyrs, célébrée le 04 Janvier de chaque année.   

Le premier sergent à l’époque Belge Déogratias Bafakulera Nandaka renseigne qu’ils reçoivent deux cents franc comme solde et cinq cents francs pour ceux qui détiennent des grades en provenance de Kinshasa.

Déogratias Bafakulera déplore la façon dont ils sont traités par le pouvoir en place pourtant ils ont rendu des beaux et loyaux services pour la nation.

« … nous traversons une vie médiocre. C’est avec regret que nous recevons 200fc par mois comme solde. Nombreux d’entre nous meurent et n’ont aucune assistance de la part de qui que ce soit. Nous essayons de résister mais ce n’est pas facile. Les autorités nous négligent alors que nous avons combattu pour ce pays… mais un seul message à l’armée congolaise, c’est la discipline. Rien ne peut marcher sans la discipline car d’ailleurs si nous on est encore là, c’est grâce à la discipline… », explique avec regret cet ancien combattant visiblement abattu.

Plusieurs de ces anciens combattants déplorent également le fait chaque année la journée des Martyrs est célébrée et les promesses sont données par les autorités sur l’amélioration de leurs conditions de vie mais jusqu’à ce jour, aucun changement n’est observé.

Pour sa part, le gouverneur du Sud-Kivu, Claude Nyamugabo loue le travail qui a été exécuté par ces ex combattants pour l’intérêt de la nation.

En réponse aux revendications des ex combattants au Sud-Kivu, Claude Nyamugabo renseigne que la province mène un lobby au niveau du gouvernement national pour voir dans quelle mesure une solution peut-etre trouvé à ce problème.

« je voudrais saluer le travail fait parce qu’aujourd’hui, grâce à l’indépendance que nous avons chèrement acquise par nos compatriotes, dire que leur sang n’a pas coulé pour rien et encourager les compatriotes qui sont sous le drapeau et leur dire que le travail qu’ils font est un travail appréciable par toute la Nation », se félicite le Gouverneur de Province.

Plusieurs autorités politico-militaires ont pris part à ces cérémonies qui se sont clôturés par le dépôt d’une gerbe de fleurs au monument aux morts situé à Labotte dans la commune d’Ibanda.