Accueil Societé Fizi-délabrement RN5 : le plaidoyer du député national Freddy Musambya pousse l’exécutif provincial ...

Fizi-délabrement RN5 : le plaidoyer du député national Freddy Musambya pousse l’exécutif provincial  à mener une étude pour les travaux d’urgence

546
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Une équipe du gouvernement provincial sera dans le territoire de Fizi dès la semaine prochaine pour une étude de faisabilité des travaux d’urgence pour la remise en praticabilité de la route nationale Numéro 5 dans cette partie du Sud-Kivu.

Cette décision a été prise ce jeudi 13 février 2020 par le gouverneur de province Théo Ngwabidje après une rencontre de plaidoyer avec le député national Freddy Musambya Abwe.

Cet élu de Fizi, fait savoir qu’après les 3 journées ville morte organisées par les sociétés civiles de Fizi pour dénoncer le délabrement de cette route, il s’est décidé de rencontrer le gouverneur pour lui faire part des difficultés de la population de son terroir.

Le député Freddy Musambya indique que le gouvernement provincial a résolu de procéder aux travaux d’urgence sur cette route pour faciliter la circulation en attendant les grands travaux qui seront exécuté par le gouvernement national.

« La population paye les différentes taxes pour l’entretien de la route mais malheureusement rien n’est fait. La population de Fizi s’inquiète car c’est maintenant plus de 4 semaines déjà que la circulation est perturbée entre Uvira et Fizi. Cette route est d’intérêt national, c’est elle qui permet à la population de faire des transactions commerciales. Nous sommes venus lui demander de s’impliquer en tant que gouverneur de province. Et il m’a rassuré que dès la semaine prochaine, il va dépêcher une équipe des travaux publics pour mener une étude de faisabilité pour des travaux d’urgence. Des travaux pouvant permettre à ce que la circulation soit effective. Le gouverneur a souligné que c’est le gouvernement national qui devrait s’en charger mais en tant que parent, il va engager des travaux en toute urgence pour que la population puisse vaquer à ses occupations sans entrave », a-t-il déclaré.

Cet élu du parti présidentiel UDPS, appelle la population de Fizi au calme, à éviter la manipulation politicienne et à revendiquer ses droits de manière pacifique.

Il précise par ailleurs que les députés nationaux élus du Sud-Kivu vont discuter très prochainement avec le gouverneur de province sur tous les sujets qui freinent le développement de la province mais aussi faire le plaidoyer pour que la province bénéficie régulièrement de la rétrocession.