Accueil Societé Bukavu:Plus de 80 familles victimes de l’incendie à Cimpunda nécessitent une assistance

Bukavu:Plus de 80 familles victimes de l’incendie à Cimpunda nécessitent une assistance

281
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


Plus de quatre vingt familles sont sans abris sur avenue Kakoba au quartier Cimpunda en commune de Kadutu.

Après l’incendie qui a consumé leurs maisons mardi 05 juin 2018, plusieurs personnes passent la nuit à la belle étoile, d’autres dans l’école Nyakaliba, d’autres encore dans la maison de la Communauté Ecclésiale Vivante CEV Elila.

Les victimes rencontrées sur place ce mercredi 6 juin 2018 renseignent qu’elles dorment à même le sol, sans couverture, parents et enfants confondus.

Elles indiquent qu’elles n’ont pas à manger et craignent pour leur santé suite aux intempéries. Les élèves pleurent leurs objets scolaires à l’approche des examens de deuxième session.

Selon un constat fait sur place, certains enfants se disputent un morceau de banane indiquant qu’ils n’ont pas mangé depuis le matin de mardi 05 juin. Les victimes de cet incendie demandent aux personnes de bonne volonté de leur venir en aide.

« … nous passons la nuit dans cette école à Nyakaliba surtout que nos familiers sont loin de la ville. Moi personnellement, j’ai 13 enfants. Avec leur père, nous passons la nuit dans cette école. Les autres victimes avec 5 à 10 enfants sont aussi ici. Nous demandons qu’on nous aide avec des matériels de construction comme des planches, des briques et des chevrons. Vous voyez ici que même l’école dans laquelle nous passons la nuit n’a ni fenêtre ni des portes. Que les autorités qui nous écoutent nous viennent en aide… », plaide l’une des victimes de cet incendie.

Les victimes demandent aussi aux autorités de les épargner de Monsieur Kabungulu Riziki dit avion alias Ndenge accusée d’être à la base de cet incendie car le feu qui a consumé ces maisons est parti de sa résidence.

Certaines sources sur place indiquent que le feu a commencé dans sa maison, après qu’une famille est venue réclamer ses biens escroqués par les inciviques encadrés par Monsieur Kabungulu Avion.

Ce dernier a désisté, et cette famille lui aurait promis un danger avec des conséquences graves, affirment nos sources.

Le chef de quartier adjoint de Cimpunda Bébé Mulegwa appelle les autorités, les organisations humanitaires et les personnes de bonne volonté à venir au secours à ces victimes.

« … la situation humanitaire est catastrophique. Il y a au moins environ quatre vingt familles qui ont passé la nuit à la belle étoile. C’est un grand danger… plus de soixante maisons consumées par le feu, des familles vraiment pauvres, des familles qui ne peuvent pas jusque maintenant trouver dix tôles… », explique Bébé Mulegwa.

Pour rappel, le matin de mardi 05 juin, 68 maisons sont parties en fumée, plusieurs biens calcinés et d’autres pillés par des personnes de mauvaise volonté après un incendie qui s’est déclaré aux environs de 11h.