Accueil Societé Bukavu:Les habitants de Kadutu alertent sur le danger des constructions sur des...

Bukavu:Les habitants de Kadutu alertent sur le danger des constructions sur des sites impropres

396
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


Certains habitants de la commune de Kadutu dénoncent la spoliation et des constructions érigées sur quelques sites qualifiés d’impropres à la construction situés dans plusieurs de leurs avenues.

C’est le cas de l’espace appelé point-point au quartier mosala et la colline ruvumba au quartier Cimpunda.

Au quartier Mosala précisément sur avenue Buholo 4, l’endroit appelé point-point toujours considéré comme dépotoir des déchets, aujourd’hui ce sont des particuliers qui creusent des parcelles et érigent des constructions au détriment des règles urbanistiques.

Il faut pourtant noter que ce site était depuis longtemps protéger afin de permettre une bonne lutte contre les érosions qui caractérisent ce lieu et empêcher ainsi des dégâts sur la partie en aval.

Les habitants estiment ainsi que les constructions qui son t érigées à tort et à travers sur ce site mettent leurs vies en danger.

Certains habitants du quartier Mosala montrent qu’outre les maladies qui peuvent y surgir, le sol de cet espace n’est pas solide et connait souvent des affaissements et des éboulements.

Nos sources estiment que les autorités devraient s’imprégner urgemment de cette situation afin parer à toute éventualité.

Au quartier Cimpunda, certaines  personnes se faisant passer pour agents des affaires foncières qui tentent de morceler la colline appelée Ruvumba. Les habitants de ce lieu se sont soulevés la semaine dernière pour dénoncer cette situation.

Sur avenue mahamba toujours au quartier Cimpunda, les cadres de base de cette entité ont alerté sur le danger qui guette les habitants qui vivent sur ce site et en aval suite aux tentatives de spoliation par des personnes de mauvaise foi.

A en croire nos sources, ces personnes citent abusivement certaines autorités militaires et judiciaires en vue de persuader ceux tentent de dénoncer.

Contacté, le bourgmestre de la commune de Kadutu Munyole Nkashama Bekao fait savoir que la spoliation de l’endroit appelé point-point est orchestré par certains agents du cadastre qui attribuent des parcelles à des particuliers.

Il dit avoir interpellé à travers un communiqué toute la population de son entité et les autorités urbaines sur le danger des actes posés par ces agents du cadastre.