Accueil News BUKAVU : Tête à tête entre la NDSCI et le Directeur de la...

BUKAVU : Tête à tête entre la NDSCI et le Directeur de la SNEL

433
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


La baisse du niveau d’eau du lac Kivu influe négativement sur la production du courant électrique dans la province du sud Kivu. Cette situation ne permet pas à la Société Nationale d’Electricité SNEL de bien servir ses abonnés. Ce problème a été évoqué ce jeudi par le directeur de la SNEL Déo Mashali lors de son entretien avec les membres d’une délégation de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile NDSCI.

Lors des échanges, le directeur de la SNEL a rappelé d’autres problèmes comme le raccordement frauduleux communément appelé « DAHULAGE » et le non payement des factures pour plusieurs abonnés.

A cela s’ajoute la vétusté de matériel qu’utilise cette entreprise de l’Etat.

Tous ces problèmes réunis font à ce que la SNEL ait du mal à bien servir ses abonnés.

Face à ce problème, le directeur MASHALI apaise les habitants du sud Kivu.

Il annonce pour un avenir proche 3 projets en cours de construction de muni – barrage.

Il cite le projet de construction d’une centrale Hydro – électrique de Ruzizi III, le projet d’un muni barrage sur la rivière ULINDI dans le territoire de MWENGA et à KATOBO dans le territoire de FIZI.

Le président provincial de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile NDSCI Nicolas LUBALA a profité des échanges pour appeler la population à la citoyenneté responsable.

Il les appelle à accompagner cette entreprise publique en payant régulièrement leurs factures en évitant le système de DAHULAGE qui perturbe la desserte en courant électrique.

Le rapporteur provincial de la NDSCI Patient MWIRONZI promet la collaboration entre sa structure et la SNEL en organisant des séances de sensibilisation à la citoyenneté responsable auprès de la population.

Objectif, s’imprégner des problèmes de la population en rapport avec la fourniture du courant puis les présenter à la direction provinciale.