Accueil Societé Bukavu : la mairie supprime les marchés pirates, les vendeurs à la...

Bukavu : la mairie supprime les marchés pirates, les vendeurs à la sauvette grincent les dents

204
0
Machine du gouvernement en train de démolir au marché de Nyawera. Ph. Radio Maendeleo

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Le gouvernement provincial en collaboration avec la mairie de Bukavu est déterminé à mettre fin au phénomène marchés pirates dans la ville de Bukavu.

Pour y parvenir des agents de la police d’assainissement sont déployés depuis le matin de Lundi dans différents coins de la ville pour évacuer les kiosques et des petits commerçants qui étalent leurs marchandises le long de routes.

A Nyawera , en commune d’Ibanda, par exemple, les étalages le long de la route ont été évacués et quelques policiers sont déployés pour empêcher aux petits commerçants d’étaler leurs marchandises.

A l’hôtel de poste de Bukavu, les personnes avec des petites activités commerciales ont été chassés et devraient désormais libérer cet endroit à en croire nos sources.

Un peu loin de là ce sont des vendeurs des unités et des changeurs des monnaies qui se lamentent également de cette situation car selon eux, ils ne savent plus où aller car aucune place ne leur a été réservée.

Une mesure diversement interprétée

Les vendeurs des cartes prépayées rencontrés dans les rues de Bukavu précisent que plusieurs d’entre eux ont créé des emplois après leurs études pour survivre mais suite à cette action, ils ne savent plus ou aller.

« … depuis qu’on a nous interdit de placer nos parapluies aux endroits habituels, la vie est devenue difficile. Je suis père de deux enfants. C’est ici ou je gagne la ration et d’autres besoins de ma famille. On nous chasse d’ici sans nous dire ou aller en tout cas. C’est irresponsable pour nos autorités.Voilà qu’elles sont incapables de créer de l’emploi et ne sont pas en mesure de nous soutenir nous qui avons créé le nôtre  »… se lamente l’un de ces vendeurs.

D’autres personnes sur place saluent l’initiative des autorités et pensent que si cette décision est mise en application, elle rendra la ville de Bukavu propre et va  lui redonner une belle image comme l’explique ici cet habitant.

«… voilà comment c’est calme. Il faudrait seulement que le gouvernement puisse maintenant trouver un endroit ou mettre ces déchets et notre ville sera propre comme avant. Nous devons accompagner nos autorités dans de telles initiatives. Au marché il y a encore des places. Ces vendeurs n’ont qu’à aller au marché pour y exercer leurs activités … », recommande un autre habitant.

Nombreux estiment que les autorités devraient mettre sur pied des mécanismes pour pérenniser cette action qui va rendre vivable la ville de Bukavu.

Des policiers devraient être déployés sur ces lieux régulièrement pour éviter que les personnes déguerpies ne puissent revenir à en croire nos sources.