Accueil Securité Sud-Kivu: 2 groupes armés se rendent aux FARDC avec 42 hommes, 15...

Sud-Kivu: 2 groupes armés se rendent aux FARDC avec 42 hommes, 15 armes et 250 munitions

168
0
Des combattants qui ont déposé les armes au bureau du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu. Ph. FARDC D. Kasereka

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Quarante-deux éléments des deux groupes armés mai mai à savoir « Simba Ya Pori »(Ndlr. Lion de la forêt) et « Nguvu ya milima » (Ndlr. Force des montagnes) se sont rendus aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo, secteur opérationnel Sokola 2 Sud Sud-Kivu.

Il s’agit des groupes armés qui opéraient dans plusieurs villages d’Itombwe, Magunda, Lubumba et Masangu dans les hauts plateaux des territoires de Mwenga, Fizi et Uvira au Sud de la province du Sud-Kivu.

La cérémonie de remise de leurs armes a eu lieu mardi 18 février à l’état-major du secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu à Uvira.

Le commandant adjoint du groupe « simba ya Pori », Mr Musangia Assani a remis symboliquement une arme à l’administrateur du territoire d’Uvira Alexis Kasangala qui, à son tour, l’a remise au commandant secteur opérationnel sukola2 sud Sud-Kivu, le général de brigade Gaby Boswane.

C’était en présence du maire de la ville d’Uvira et des membres du conseil urbain de sécurité.

Armes remises aux FRDC
Ph. FARDC D. Kasereka

« ils ont déposé 15 armes et 250 munitions. Ces groupes armés étaient actifs dans les groupements de Basimukinje2 en territoire de mwenga et le groupement de bijombo territoire d’Uvira. Ils étaient accompagné à Uvira par les chefs de groupement de basimukinje2, Mr Lutenja Lulinda ainsi que 5 chefs des localités de Bijombo », explique le porte-parole du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu le Capitaine Dieuonné Kasereka.

Le commandant de l’armée dans cette partie de la province du Sud-Kivu le Général de Brigade Gaby Boswane remercie la population et les autorités civiles qui poursuivent le processus de sensibilisation des groupes armés à quitter la brousse.

« nous avons accueilli nos compatriotes œuvrant dans la brousse et qui ont pris la décision de se rendre et de nous amener des armes manifestant ainsi leur volonté de soit de servir dans nos forces armées, soit dans la police nationale congolaise et soit encore de rester dans la population civile. Nous du secteur opérationnel Sukola 2, nous leur disons merci. Nous remercions aussi les autorités dans cette lutte notamment à travers la sensibilisation afin que tous ceux qui détiennent les armes en pleine forêt les déposent. Que tous ceux qui relayent également ce message trouvent ici nos remerciements. Grâce à eux nous avons eu ce résultat qui doit continuer car la fois passée nous avons accueilli d’autres rendus que nous avons envoyé à la hiérarchie à Bukavu », explique cet officier supérieur de l’armée congolaise.

Ces derniers disent répondre à l’appel du Président de la République Félix Tshisekedi qui demande à tous les groupes armés de déposer les armes, pour la paix à l’Est du Pays.

« nous avons passé beaucoup de temps dans la brousse mais nous n’avons rien eu. Mais, pour l’instant, je remercie différentes autorités notamment le maire de la ville, l’administrateur de territoire et le commandant des opérations Sokola 2 pour leurs efforts. Nous demandons à d’autres membres des groupes armés qui sont encore dans la brousse en territoires d’Uvira, Fizi et Mwenga répondent à l’appel du Président de la République. Que chacun d’eux fassent le choix entre la vie civile, l’armée ou la police afin de donner la chance à la paix dans notre région », appelle l’un des combattants Ulumwene Masangye.

De son côté, le commandant du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu précise qu’en attendant la décision de la hiérarchie militaire, ces éléments sont cantonnés au commandement de l’armée basé dans cette partie de la province.

Etienne Mulindwa