Accueil Securité Bukavu:Une opération de bouclage aboutit à l’arrestation de 17 présumés bandits à...

Bukavu:Une opération de bouclage aboutit à l’arrestation de 17 présumés bandits à Nyalukemba

395
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


Dix sept présumés bandits auteurs de l’insécurité au quartier Nyalukemba en commune d’Ibanda ont été attrapés ce Mercredi 06 Juin.

C’était lors du bouclage organisé par le chef de quartier Nyalukemba Déo Kurasa en collaboration avec la population.

Le chef de quartier renseigne que parmi ces personnes, douze ont été retrouvées dans une maison où l’on vend des boissons fortement alcoolisées et un sujet de nationalité burundaise.

Sur cette liste, on retrouve un présumé bandit venu de Kamanyola en territoire de Walungu et un militaire qui vendait du chanvre à côté du complexe scolaire Lestonac, précise le chef de quartier Deo Kurasa.

Il ajoute que l’opération a été menée à dans les avenus Irambo, Paysage et Hewa Bora.

Le chef de quartier Nyalukemba rappelle que cette opération  est menée dans le cadre de l’opération TUJIKINGE initiée par le gouverneur mais aussi dans le souci d’appliquer les recommandations formulées lors du forum de quartier tenu le weekend dernier.

« … nous avons organisé une série des bouclages ce matin par rapport aux informations que nous avions… il y a une maison sur avenue Hewa Bora ou une maman cachait une dizaine de personnes qui sont suspectées dans le quartier… c’est ainsi que nous avons opéré à partir de 8h avec tous les jeunes que nous avons installé en comités dans les avenues et nous avons arrêté ces 12 suspects dans une même maison. Il y a un burundais, un qui vient d’Uvira et un qui vient de Kamanyola. Ça fait une semaine qu’ils étaient dans une maison au niveau de l’avenue paysage et la population les soupçonnait vraiment… désormais nous devons garder un regard sur les mouvements des personnes dans notre quartier… », renseigne Déo Kurasa.

Le chef du quartier Nyalukemba remercie la population pour sa collaboration et l’invite à toujours dénoncer les personnes suspectes qui sont à la base de l’insécurité dans cette partie de la ville de Bukavu.

Le chef de quartier Nyalukemba signale que ces présumés bandits ont été transférés à la police.

1 Commentaire

  1. il faut que la police fasse sont travail sans blague parce que nous ne voulons voir ces gens arreté puis liberé dans 2 jours