Accueil Securité Bukavu:Certains présumés auteurs de l’assassinat du cambiste Christian Amisi déjà aux arrêts

Bukavu:Certains présumés auteurs de l’assassinat du cambiste Christian Amisi déjà aux arrêts

340
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Les présumés auteurs de l’assassinat du changeur de monnaie Christian Amisi dit Gigi sont déjà identifiés par le police.  Parmi eux trois ont été arrêtés récemment par la police et deux autres ont commandité cet assassinat à partir de la prison central de Bukavu ou ils sont en détention.

La présentation des présumés auteurs de cet assassinat est intervenue Mardi 02 Octobre au commissariat provincial de la police à Labote en commune d’Ibanda.

D’après le commissaire provincial de la police le général Louis Segond Karawa, après une enquête menée, les services du département de renseignements généraux ont mis la main sur trois personnes soupçonnées d’avoir participé à cet assassinat.

L’une est poursuivie pour détention illégale d’une arme, l’autre qui est une dame est présumée d’avoir financé cette opération en complicité avec un autre changeur de monnaie.

Ce dernier  est cité comme chef de bande et il est soupçonné d’avoir aussi participé à l’attaque de deux changeurs de monnaie au mois de janvier 2017 à Nyawera en commune d’Ibanda.

Deux personnes, dont un capitaine des FARDC et une autre dame sont soupçonnés d’avoir commandité l’attaque de l’intérieur de la prison centrale de Bukavu ou elles sont détenues à titre préventif pour avoir participé aux affaires de meurtre dont celle de l’attaque contre les cambistes à en face de la société KOTECHA en janvier dernier.

« … suite à cet événement malheureux, une enquête a été ouverte par la police par son département des renseignements généraux et pour l’instant, nous avons pu mettre la main sur trois personnes dont deux messieurs et une dame qui sont avec nous ici… les deux autres, puisqu’ils sont déjà arrêtés, sont en prison mais continue toujours à opérer en complicité avec ceux qui sont encore en liberté… mais nous avons encore d’autres personnes qui sont en cavale mais que nous recherchons… », rassure le commandant de la PNC au Sud-Kivu Louis Segond Karawa.

Il ajoute que les personnes arrêtées seront déférées devant les instances judiciaires pour qu’elles répondent de leurs actes.

Un jeune frère de la victime présent au lieu de la présentation des présumés assassins du changeur de monnaie Christian Amisi remercie la police pour ce coup de filet.

« … on doit remercier la police comme elle a mis la main sur les malfrats là et nous demandons à tous les compatriotes frères et amis de Bukavu de dénoncer chaque fois parce que l’insécurité est une affaire de nous tous… si on croise les bras, on risque de nous exterminer… », s’exprime-t-il.

Signalons que le changeur de monnaie, Christian Amisi dit Gigi avait été assassiné le 20 septembre dernier par des hommes en armes qui lui avaient logé au total trois balles dans le corps.