Accueil Santé Sud-Kivu : lancement de la campagne de lutte contre les maladies tropicales...

Sud-Kivu : lancement de la campagne de lutte contre les maladies tropicales négligées

131
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Les parents sont appelés à apprêter les enfants dont l’âge varie entre 5-14 ans  pour recevoir l’Albendanzol qui intervient dans le traitement des maladies tropicales négligées.

Message du gouverneur de province Théo Ngwabidje au cour du lancement officiel de la campagne de distribution des médicaments pour le traitement des maladies tropicales négligées.

Au cour de cette activité l’autorité provinciale Theo Nwabidje fait savoir que les maladies tropicales négligées sont entre autre les vers intestinaux, les bilharzioses, le filariose, la bilharziose, l’onchocercose, le trachome ou Shongo   et les ascaris.

Il indique que pour prévenir ces maladies dans la province du sud kivu le ministère de la santé  vient de mettre à la disposition des habitants du sud –kivu l’albendanzol pour protéger les enfants dont l’âge varie entre 5-14 ans.

C’est pourquoi les agents de la santé vont passer porte à porte et dans les écoles pour donner aux enfants l’albendanzol.

« … La distribution de ce médicaments s’inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées avec l’appuis financier de SCUFAR. La tache qui m’incombe ce jour est celle de procéder au lancement officiel de la campagne de distribution de masse  des médicaments de lutte contre les maladies tropicales négligées pour toute la population de la province du Sud-Kivu à partir de cinq ans et c’est sous le leadership du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi. Ainsi à travers cette activité de campagne de mise à l’échelle des intervenant de lutte contre les MTN, le ministère national de la santé publique vise à l’horizon 2025, le contrôle et l’élimination de MTN et l’atteinte des objectifs de développement durable » explique l’autorité provinciale.

Les symptômes des maladies tropicales négligées sont entre autres le ballonnement abdominale, le gonflement des pieds, la démangeaison, les ascaris et les urine de sang chez les personnes malades.

Ces maladies peuvent également empêcher la bonne croissance des enfants d’où l’importance de donner aux enfants l’albendanzol ,fait savoir Theo Ngwabidje Kasi.

A l’occasion, quelques élèves des écoles primaires et secondaires ont reçu chacun l’abendanzol en signe du lancement de la campagne.

Signalons qu’à partir de mardi 19 février 2020, les agents de santé vont passer dans les ménages et dans les écoles pour donner aux enfants l’albendanzol qui traite les vers intestinaux et la bilharzioses ou Birimbo.

La cérémonie du lancement a eu lieu au gouvernorat du Sud-Kivu en présence du ministre de la santé et quelques partenaires qui travaille dans le secteur de la santé.