Accueil News BUKAVU : La REGIDESO incapable  de satisfaire  ses clients

BUKAVU : La REGIDESO incapable  de satisfaire  ses clients

464
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


La production normale de l’usine de Murhundu est passée de 28.000 mètres Cube  à 17.000 mètres Cube. Cette situation fait à ce que la ville de Bukavu connaisse une pénurie d’eau surtout en cette période de saison sèche.     Ce problème a été évoqué par le directeur provincial de la REGIDESO Sylvain Kakanza lors d’un échange avec une délégation de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile NDSCI  mercredi 09 Aout 2017.

Sous la conduite du président provincial de la NDSCI, Nicolas Lubala a présenté les préoccupations de la population face au problème d’eau dans la ville.

Sylvain Kakenza indique  qu’en cette période il travaille difficilement surtout avec la démographie galopante à Bukavu.

Il compte sur la matérialisation du projet de Mazigiro d’ici décembre cette année.

Le directeur de la REGIDESO rappelle que le service technique de son entreprise recourt au système de délestage pour permettre la desserte en eau pour toute la population. Ces assurances soulagent la délégation de la NDSCI. Le président provincial Nicolas Lubala demande aux habitants de passer chaque fois aux bureaux de la REGIDESO pour poser toute les questions en rapport avec la surfacturation dont ils sont victimes. Pour la question des habitants de Nguba, il précise que dans les échanges avec le numéro I de la REGIDESO leur a affirmé qu’il va acheter un groupe électrogène pour   le pompage de l’eau du Lac.

En rapport avec la qualité d’eau de la REGIDESO, le directeur technique Damien Mudekereza précise que cette entreprise publique dessert l’eau potable à la population.

Il justifie cela par le fait que cette denrée est testée suivant les normes de l’Organisation Mondiale de la Santé OMS.

Ils ont conclu en acceptant de travailler en collaboration entre la REGIDESO et la NDSCI.