Accueil Politique Walungu:La crise au sein de la société civile sera dénouée d’ici là...

Walungu:La crise au sein de la société civile sera dénouée d’ici là selon Patient Bashombe

255
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


Le président du bureau de coordination de la société civile Patient Bashombe  appelle les membres de la société civile noyau territorial de Walungu à l’unité.

Il promet de s’impliquer dans un futur proche pour résoudre les différends entre certains membres et organisations de cette structure citoyenne en territoire de Walungu.

Il l’a dit Lundi 01 Octobre au cours d’une interview accordée à Radio Maendeleo.

D’après Patient Bashombe, partout où il y a des conflits au sein de la société civile, le bureau est en train de tout mettre en œuvre pour dénouer la crise.

Il indique qu’après Kalehe et Kabare, le bureau de coordination  va se rendre dans les territoires d’Uvira, de Walungu et de Mwenga pour tabler sur les questions qui divisent les membres de la société civile.

Pour le territoire de Walungu, il faudra, selon le président du bureau de coordination, réorganiser les élections au compte du vice président de la société civile, noyau territorial.

« … je dois pencher du côté de la vérité parce qu’il y a eu des élections transparentes, crédibles et démocratiques d’ailleurs mais au niveau de l’élection du vice-président il y a eu des problèmes… et après il y a eu aussi d’autres intoxications des politiciens qui voudraient d’une manière ou d’une autre contrôler la société civile au niveau de Walungu. Je crois que très rapidement nous allons tenir des réunions de pourparlers cette semaine ou la semaine prochaine de sorte que nous nous fixions sur les principes, la date et de la manière dont nous allons organiser ces élections au niveau de Walungu », rassure Me Patient Bashombe.

La réaction du président du bureau de coordination de la société civile Patient Bashombe fait suite à la cacophonie qui règne au sein de la société civile noyau territorial de Walungu entre son président et certains membres du bureau et dont la médiation du bureau de coordination s’avère indispensable.

Les membres de la société civile de Walungu déplorent le fait que leur président évite de travailler avec les autres jusqu’à abandonner le bureau où il travaillait au centre d’Information pour la Paix pour une destination inconnue.

Cette situation crée une confusion dans le chef des habitants de Walungu qui ne savent plus auprès de qui amener leurs problèmes.

Cette situation de méfiance entre membres de la société civile de Walungu a poussé  son rapporteur à démissionner de ses fonctions.

L’Assemblée Générale réunie dernièrement a déchu le vice-président de cette structure citoyenne, qui dit à son tour garder son poste étant donné qu’il est  l’émanation de la communauté.

Il indique que  plusieurs personnes fictives ont participé à cette assemblée Générale ordinaire.