Accueil Politique Sud-Kivu: arrivée de Jeanine Mabunda, bagarre entre les deux ailes de l’AFDC-A

Sud-Kivu: arrivée de Jeanine Mabunda, bagarre entre les deux ailes de l’AFDC-A

182
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


L’arrivée de Jeanine Mabunda au Sud-Kivu a été émaillée de plusieurs incidents qui ont retenu l’attention des observateurs.

C’est notamment la bagarre entre les militants des deux ailes du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés AFDC-A fidèles à Modeste Bahati Lukwebo et ceux fidèles à l’aile dirigée par Néné Nkulu.

Selon des témoins rencontrés au port, les militants de l’AFDC A de Bahati Lukwebo ont interdit à ceux de l’aile dissidente d’utiliser les emblèmes et autres insignes du parti.

Pour eux, c’est la présidente de l’Assemblée Nationale qui a cautionné la scission au sein du regroupement AFDC et alliés.

Depuis la matinée de Mercredi 19 Février 2020, l’aile de l’AFDC-A fidèle à Modeste Bahati Lukwebo avait, dans un communiqué, mis en garde l’autre aile sur l’utilisation des emblèmes de leur regroupement à l’arrivée de la Présidente de l’Assemblée Nationale à Bukavu.

Les fidèles à Lukwebo dénoncent également le fait que sur l’ordre des missions des députés nationaux venus préparer l’arrivée de Jeannine Mabnda au Sud-Kivu, aucun député de leur regroupement n’y figurait.

Une situation qu’avait déjà dénoncé le sénateur Modeste Bahati Lukwebo dans un communiqué. Ce dernier s’est dit étonné de ce geste pourtant son regroupement a la majorité des députés élus du Sud-Kivu à l’assemblée nationale.

L’autre fait qui aurait attiré l’attention des curieux au port et sur les artères de la ville, c’est l’absence des effigies de l’actuel chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Seules les effigies de l’ancien président Joseph Kabila étaient visibles, une situation qui a étonné plus d’un observateur.