Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

RDC/Covid-19: pour éviter la contamination, le gouvernement propose le désengorgement de la prison de Makala en libérant certains détenus à l’instar de Kamerhe

138views

Le gouvernement de la république a instruit lundi 4 mai le Vice-Premier ministre en charge de la justice de procéder au désengorgement de la prison centrale de Makala afin d’éviter la propagation du coronavirus.

Selon le compte-rendu du conseil des ministres, certains détenus ne présentant pas de risque de se soustraire des procédures judiciaires devraient bénéficier d’une liberté provisoire, en l’occurrence Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du chef de l’Etat inculpé et détenu pour détournement présumé des fonds alloués aux travaux de 100 jours dont le procès s’ouvre le 11 mai prochain.

« Il s’en suivit un débat à propos des possibilités de désengorgement des prisons. Parmi les pistes explorées, il y a la voie de libération conditionnelle, de liberté provisoire à accorder aux personnes privées des libertés mais ne présentant pas un risque à l’instar du directeur de cabinet du chef de l’État ainsi que les personnes condamnées à des peines mineures. La possibilité pour le Président d’user de son droit de grâce a été également évoquée le tout sous les observations exigeantes du ministre des droits humains rappelant les recommandations des instances internationales à ce sujet. », dit le compte-rendu.

101 détenus sont contaminés à la prison militaire de Ndolo. Le gouvernement note que la présence des cas de Covid-19 à la prison de Ndolo est un risque de la propagation à grande échelle la maladie.

https://actualite.cd/2020/05/05/rdccovid-19-pour-eviter-la-contamination-le-gouvernement-propose-le-desengorgement-de-la

Partagez: