Accueil Politique BUKAVU : Marche du 31 Décembre, débordée la Police fait usage de gaz...

BUKAVU : Marche du 31 Décembre, débordée la Police fait usage de gaz lacrymogène

521
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


La marche  du 31 Décembre initiée par les laïcs Catholiques à Kinshasa et soutenue à Bukavu  a eu lieu malgré la présence massive de la Police et l’usage du gaz lacrymogène. Un militant du mouvement citoyen  « il est temps » a été blessé sur la tête et d’autres manifestants ont perdu leurs biens.

Après la cathédrale, plusieurs personnes se sont retrouvées à l’entrée inferieure de  la cathédrale pour attendre le mot d’ordre. Face à un dispositif important de la police des jeunes, des mères et des vieux ont pris la décision de braver la peur et de marcher.

Crucifix à la main, chapelet et bible, les laïcs catholiques ont marché depuis la cathédrale jusqu’au siège de la compagnie d’aviation CAA à quelque mètres du rond place Muzihirwa.

Sur le chemin, les manifestants   mains en l’air, ils chantent des chansons hostiles au pouvoir du genre «  la confrontation va  continuer aussi longtemps que la constitution ne sera pas respectée » en Kiswali. Entre temps la Police se prépare.

Après l’enclos de la cathédrale, la police nationale a alors laissé les colonnes des manifestants. Arrivé au siège de la compagnie CCA, les manifestants ont   dépassé la première barrière des éléments de l’ordre. Voyant que c’est sérieux, les policiers ont fait usage de bombe à gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. C’est dans cette confusion que Paulin Mulume a été blessé sur la tête.

« J’étais en face d’un Policier main en l’air. Sans crainte il a tiré sur moi une bombe à gaz lacrymogène. C’est qui m’a blessé à la tête. J’ai eu même des blessures au niveau de la cheville », explique Paulin Mulume du mouvement citoyen il est temps.

Plusieurs jeunes des  mouvements citoyens les membres de la  nouvelle dynamique la société civile, NDCSI, du bureau de coordination de la société civile et certains cadres des partis de l’opposition ont pris part à cette marche.

Les  organisateurs  de cette marche  vont se prononcer les heures qui viennent sur les incidents qui ont été rapporté durant  cette marche.