Accueil Politique Bukavu: la société civile s’oppose au retour de Antoine Bishweka comme bourgmestre...

Bukavu: la société civile s’oppose au retour de Antoine Bishweka comme bourgmestre de Bagira

430
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


Le bureau urbain de la société civile de Bukavu s’oppose à toute idée et/ou tentative de lever la suspension de l’ancien bourgmestre de la commune de Bagira Antoine Bishweka pour le ramener à la gestion de cette entité territoriale décentralisée.

Dans une déclaration rendue publique et signée par son Président Me Zozo Sakali, cette structure citoyenne indique avoir été surpris de voir sur les réseaux sociaux que l’actuel gouverneur avait plutôt choisi de lever la suspension contrairement à la volonté de plusieurs habitants de Bagira.

Le bureau urbain de la société rappelle que les acteurs de toutes les couches confondues de la population ont exposé leurs vies dans la lutte en dénonçant la mauvaise gestion et les malversations financières de l’ancien bourgmestre Antoine Bishweka et son adjoint.

Son Président Zozo Sakali estime que ramener la même équipe pour gérer la commune de Bagira est une façon de cracher sur les acteurs qui ont mené cette lutte mais aussi de replonger cette commune dans un retard de développement.

Il appelle le Gouverneur à revenir sur sa décision et à éclairer tous les acteurs sur la vraie motivation qui l’a conduit à agir ainsi.

« … comme le bureau urbain avait mené une grande lutte pour exiger le départ de l’ancien bourgmestre Nsinanyofi et son adjoint parce qu’ils constituaient déjà un frein pour le développement de cette entité territoriale décentralisée, il n’est pas normal qu’on nous dise qu’on va lever cette mesure postant leurs suspensions… il n’y a aucune raison qui puisse expliquer cela car même si l’on évoquait le fait qu’une suspension ne peut aller au-delà de six mois, nous on va rappeler au Gouverneur que même le maire sortant Philémon Yogolelo est toujours sous suspension et même les prédécesseurs de Bishweka sont dans la même situation… tout ce que nous proposons aujourd’hui, c’est retirer sans conditions le document portant levée de la suspension de Mr Nsinanyofi. De retirer aussi cette fameuse lettre de son Directeur de Cabinet car elle ne fait qu’amplifier le flou… en tout cas, nous ne voulons plus entendre parler des noms qui ont fait croupir les habitants de Bagira dans la misère… », insiste le Président de la société civile, noyau urbain de Bukavu.

Rappelons que récemment le Gouverneur de Province a signé lettre qui notifie à Antoine Bishweka la levée de sa suspension comme bourgmestre de Bagira. Cette lettre a été diversement commentée dans les réseaux sociaux s’agissant de la réhabilitation ou non de ce dernier à la tête de cette entité.

C’est seulement deux jours après que le Directeur de Cabinet du Gouverneur a signé un autre document précisant que levée de la suspension d’Antoine Bishweka ne signifie pas qu’il va reprendre son poste.

Etienne Mulindwa