Accueil Environnement Uvira: un homme de 53 ans happé par un hippopotame lorsqu’il coupait...

Uvira: un homme de 53 ans happé par un hippopotame lorsqu’il coupait les roseaux le long de la rivière Ruzizi

140
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


La Société civile de Luvungi dans la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira dénonce la divagation des hippopotames ces derniers jours dans les champs des habitants de cette partie du Sud Kivu.

Ceci  après qu’un homme ait été dévoré par un hippopotame le samedi 14 mars 2020 sur le long de la rivière Ruzizi  lorsque la coupait les roseaux.

Cette structure citoyenne demande à la coordination provinciale de l’environnement  et la société civile environnementale de réfléchir sur les mécanismes de gestion de ces animaux aquatiques.

Joint au téléphone par notre correspondant dans la plaine, le secrétaire de la société civile de Luvungi Magambo Buhiri demande également aux autorités de développer des stratégies protégeant ces bêtes et les agriculteurs pour éviter les pires.

«  Il est vrai qu’il y a un homme âgé de 53 ans qui coupait les roseaux  le long de la rivière Ruzizi qui a été  blessé par un hippopotame. A ce moment il suit les soins au centre hospitalier de Luvungi. Nous alertons les autorités car ce dernier temps les hippopotames sont en train de divaguer ici et là dans les champs des paisibles citoyens. Nous demandons aux agriculteurs d’être vigilants parce que les hippopotames divaguent dans leurs champs. Et nous demandons aux autorités de protéger ces hippopotames et protéger la population » a déclaré Magambo Buhiri.

Signalons que les hippopotames sont des animaux protégés dans le cadre de la conservation de la nature à en croire certaines sources au sein de la coordination provinciale de l’environnement.

Nancy Mpango

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de