Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Environnement

Sud-Kivu: danger de coupure sur plusieurs endroits de la RN2, axe Bukavu-Kavumu

47views

La circulation risque d’être coupée sur la Route Bukavu-Kavumu en territoire de Kabare si rien n’est fait dans l’urgence.

Ceci suite aux éboulements de terre qui y sont signalés à cause des pluies qui s’abattent ce dernier temps sur la Ville de Bukavu ainsi que dans certaines parties du territoire de Kabare.

Eboulement non loin de l’endroit dit AMSAR à environ 13Km de la ville de Bukavu. La route en voie d’être coupée.

Le constat fait sur place par radio Maendeleo Mercredi 11 Décembre 2019 fait état de plusieurs éboulements allant de la concession située en face du port Emmanuel 4  jusqu’à l’entrée de l’endroit communément appelé AMSAR en territoire de Kabare.

Sur place, des engins évacuent des mottes des terres qui ont envahi la route et les superpose au bord du lac juste en face de l’entrepôt de douane public de type B Vanny Bishweka.

A Kazingo à l’endroit où les moellons sont extraits, une partie de la colline surplombant la Route s’est écroulée et la terre bouche la canalisation.

Au niveau de la concession des témoins des Jéhovah, les eaux de ruissèlement se déversent sur la chaussée suite au bouchage de la canalisation par des mottes de terre.

Des éboulements de terre sont également signalés à plusieurs endroits de la concession de l’ex chef de l’état Joseph Kabila. A AMSAR, un éboulement de terre s’est produit jusqu’à empiéter une partie de la Route.

Un habitant rencontré à Murhundu et qui évacue la boue sur la route regrette de voir que les autorités semblent avoir oublié cette route pourtant d’intérêt Capital.

Même son de cloche pour la société civile sous noyau de Mudaka en territoire de Kabare. Son président Samuel Mulemangabo appelle les autorités à intervenir dans la mesure du possible pour sauver ce qui peux l’être.

« nous demandons aux autorités d’organiser des travaux de cantonnage manuel. Parfois nous nous posons la question de savoir pourquoi nos autorités ne veulent pas entendre nos voix pourtant elles travaillent pour l’intérêt du peuple. Il faut pourtant remarqué que cette route est régulièrement fréquentée par ces mêmes autorités. Elles devraient avoir honte d’y passer dans un tel état », insiste-t-il.

Des enfants tentent de sauver ce qui peut encore l’être sur une route bondée de boue et des eaux de ruissellement..

Signalons que cette route constitue l’entrée dans la Ville de Bukavu pour les personnes qui viennent de l’extérieur via l’aéroport national de Kavumu.

Partagez: