Accueil Education Sud-Kivu : le personnel de l’ISDR Bukavu exige le départ du DG Muchukiwa...

Sud-Kivu : le personnel de l’ISDR Bukavu exige le départ du DG Muchukiwa et son comité de gestion

516
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Le personnel de l’institut supérieur de développement rural (ISDR/Bukavu) exige le départ de l’actuel comité de gestion de cet établissement universitaire dirigé par le professeur Bosco Muchukiwa.

Ce comité est accusé de mauvaise gestion et refus catégorique de payer la prime du 12e mois de l’année dernière.

Selon le président de la délégation syndicale de l’ISDR Bukavu, Azani Mango Kimengele, l’actuel comité de gestion n’inspire pas confiance avec tous les signes de mauvaise gestion qu’il manifeste.

Il indique que jusqu’à présent le comité de gestion refuse de payer la somme de 53 000 dollars alloué à la prime du 12e des agents pour l’année académique 2018-2019.

« Nous réclamons le 12e mois. Nous sommes en démocratie, si les gens sont fatigués, ils doivent prendre une décision finale. Les agents n’ont plus confiance au comité de gestion, tout comme le comité de gestion n’a plus confiance aux agents. Le comité de gestion doit absolument partir, c’est la seule solution qui reste. Nous ne reconnaissons plus ce comité de gestion et nous n’accepterons pas que ses membres arrivent à l’ISDR », a-t-il expliqué.

Le président de la délégation syndicale de l’ISDR indique que les agents ont brûlé de nouveau le pneu ce vendredi 24 janvier non pas pour bloquer les enseignements mais juste pour empêcher l’accès à tout membre du comité de gestion dans les enceintes de cette institution.

Contacté, le directeur général de l’ISDR le professeur Bosco Muchukiwa parle d’une instrumentalisation des agents et rejette en bloc toutes les accusations à sa charge.

Il s’explique dans cet extrait

Il appelle le personnel de son institution à privilégier la voie pacifique de dialogue afin de ne pas perturber le fonctionnement normal des activités académiques au sein de l’SDR Bukavu.

 Déogratias Cubaka