Accueil Economie RDC: grève des armateurs sur le Lac-Tanganyika et Lac-Kivu, une menace pour...

RDC: grève des armateurs sur le Lac-Tanganyika et Lac-Kivu, une menace pour l’économie

141
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Tous les bateaux sont immobilisés dans différentes installations portuaires de la ville de Bukavu dans la province du Sud-Kivu depuis la matinée de lundi 9 mars 2020. Ceci fait suite à la décision portant arrêt de toutes les activités prise par les armateurs membres de l’Association des Armateurs du Lac-Kivu ASSALAK en sigle.

A travers cette action, les armateurs œuvrant sur le Lac-Kivu dénoncent la majoration de la taxe sur permis de sortie exigée à chacun des propriétaires des bateaux et qui est passée de 30 à 50 dollars américains.

Selon une déclaration rendue publique à l’Assemblée de l’Assemblée Générale extraordinaire tenue vendredi 6 Mars 2020 avec copie à la rédaction de Radio Maendeleo, les armateurs indiquent qu’ils avaient convenu avec le gouvernement de payer cette taxe au prix de 10 dollars américains par sortie du bateau.

Ils regrettent de voir qu’au lieu de rester à 10 dollars, cette taxe est plutôt passée à 30 puis à 50 dollars américains. Les armateurs œuvrant sur le Lac-Kivu précisent avoir adressé leurs doléances aux autorités à différents niveaux mais aucune suite ne leur a été réservée.

Pour le premier jour de cette action, aucun bateau n’a quitté la ville de Bukavu pour se rendre au Nord-Kivu et vice-versa. Les derniers mouvements ont été enregistrés la nuit avec les bateaux qui ont navigué de Goma pour Bukavu et de Bukavu pour Goma nuitamment.

Si cette grève continue, plusieurs habitants du Sud-Kivu redoutent la rareté et partant la hausse des prix des produits de première nécessité qui viennent de la province du Nord-Kivu. C’est notamment la farine, le haricot et même les pommes de terre.

Le seul transport disponible pour passer par le Lac-Kivu et arriver au Nord-Kivu ou au Sud-Kivu reste les canons rapides des Etablissements Ihusi qui, pourtant, ne sont pas accessibles à toutes les bourses mais aussi leurs capacités ne peuvent pas contenir tous ceux qui effectuent le trafic sur ce trajet.

La même situation est rapportée dans la ville d’Uvira au Sud de la province du Sud-Kivu. Notre correspondant sur place indique que les armateurs sur le Lac Tanganyika sont en grève.

Ici aussi, les armateurs dénoncent la hausse des taxes imposées par les autorités provinciales. Pour l’instant, le trafic est inexistant via le Lac Tanganyika entre la ville d’Uvira au Sud-Kivu et la ville de Kalemie en province du Tanganyika ainsi que les zones de Kigima et Pulungu.

Il faut pourtant noter que le port de Kalundu à Uvira est le deuxième plus important de la République Démocratique du Congo après celui de Matadi dans la province du Congo Central.

Etienne Mulindwa

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de