Accueil Economie Kalehe: les activités reprennent dans le site minier de Kalimbi à Nyabibwe...

Kalehe: les activités reprennent dans le site minier de Kalimbi à Nyabibwe samedi 9 février 2019

254
0

ECOUTEZ LA RADIO EN DIRECT


La réouverture du site minier de Kalimbi situé à Nyabibwe dans le territoire de Kalehe intervient à partir de samedi 9 février prochain après près d’un mois de fermeture suite aux conflits entre trois coopératives à savoir la COMIKA, la COMBECKA et la COMILAK.

La décision a été prise après la signature d’un acte d’engagement entre ces trois à l’issue d’une réunion extraordinaire du Comité provincial de Suivi des Activités Minières CPS sous la présidence du ministre provincial des mines Amisi Kuonewa.

Dans cet acte d’engagement, les parties au conflit ont convenu de reprendre les activités et de travailler ensemble dans la Zone d’Exploitation Artisanale No 496 mais également de préserver la paix sociale à Nyabibwe.

Selon le ministre provincial des mines et hydrocarbures Amisi Kuonewa, il fallait agir dans l’urgence au niveau de la province pour permettre la reprise de la vie à Nyabibwe particulièrement et dans le territoire de Kalehe en général en attendant la décision finale du ministère national.

« … le gros dans  l’acte d’engagement c’est que les trois coopératives conviennent , au nom de la paix,  de travailler ensemble en attendant que le  ministère national des mines essaye un peu d’attribuer à chaque coopérative ses droits…  la coopérative qui ne va pas  marcher  dans le sens de cet acte d’engagement  peut subir des sanctions allant jusque au niveau de retrait de leur agrément car le ministère provincial a aussi des pouvoirs », prévient le ministre provincial des mines et hydrocarbures Amisi Kuonewa.

En rapport avec les dettes contractées auprès des concessionnaires fonciers, la COMBECKA et la COMIKA s’enagent à amorcer un dialogue avec ces concessionnaires pour trouver un dénouement pacifique à cette question en privilégiant l’arrangement à l’amiable que la procédure judiciaire déjà amorcée.

Après la signature de l’acte d’engagement, une commission a été constituée pour travailler sur les modalités pratiques de mise en œuvre de cette gestion collégiale et qui seront adoptées en plénières ce vendredi 8 février.

Le président de la Fédération des Entreprises du Congo dans le groupement de Mbinga-Nord Saleh Buraba se dit satisfait des résolutions prises car ça fait longtemps que les activités sont paralysées suite à la fermeture du site de Kalimbi.

« nous sommes satisfaits. On a réussi. Le ministre a fait ce qu’il devrait faire. Je pense que le samedi les activités  doivent commencer à Nyabibwe  et moi je dis à ma communauté, aux opérateurs  économique  de Nyabibwe de se calmer car le gouvernement congolais vient de prendre ses responsabilités en mains. J’adresse un  message de paix  et que tous les antagonistes se parlent car ils sont tous enfants de Nyabibwe. Il faut qu’ils respectent le protocole d’engagement qu’ils ont signé », conseille-t-il.

Signalons que la réunion s’est déroulée dans la salle Nyabibwe du musée géologique de Bukavu en présence des représentants des services techniques du ministère des mines, des partenaires techniques et financiers et la société civile.