+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

62ans après assassinat de Lumumba : Mgr Maroy interpelle la conscience des chrétiens qui complotent aussi pour la balkanisation de la RDC

68views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

17 janvier 1961 – 17 janvier 2023, 62 ans déjà depuis que le héros de l’indépendance Patrice Emery Lumumba a été assassiné dans l’ancienne province du Shaba.

Ce 17 janvier 2023, des chrétiens catholiques et de certaines autres confessions religieuses se sont réunis en la cathédrale Notre-Dame de la Paix de Bukavu dans une messe officiée par l’archevêque de Bukavu François Xavier Maroy.

Dans son homélie le prélat catholique est revenu sur les rôles qu’avaient joué Laurent Désiré Kabila et de Patrice Lumumba, qui s’étaient sacrifiés pour l’intégrité de la RDC

Depuis les années 90, il y a des vautours qui veulent profiter pour découper, balkaniser le Congo comme les pays des Balkans, a rappelé François Xavier Maroyi avant de demander aux chrétiens d’implorer le Seigneur pour garder la RDC indivisible.

Monseigneur François Xavier Maroy a par la suite interpellé la conscience des chrétiens qui complotent aussi pour la balkanisation de la RDC.

Il a donné l’exemple des Maccabées qui avaient prié pour que le peuple israélite et l’Israel ne disparaissent pas.  Ils sont morts pour défendre leur nation, voilà un modèle à suivre, martèle François Xavier Maroy.

Présent à cette messe, Adrien Zawadi Président du Bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu a dans son mot dénoncé l’inaction de la force régionale de l’EAC face aux M23 mais aussi les zones tampons dans lesquelles les FARDC ne peuvent pas accéder.

Pour lui, il est temps de se lever pour défendre la nation aux côtés des FARDC, car l’heure est grave.

Cette messe animée par les Petits Chanteurs a coïncidé également avec 18 ans d’épiscopat de l’Archevêque de Bukavu, Monseigneur François Xavier Maroy.

Après la messe, le Vice-gouverneur et gouverneur ad intérim Marc Malago, des membres du gouvernement provincial, certains députés provinciaux, les membres du conseil provincial de sécurité et des acteurs de la société civile se sont rendus au buste de Patrice Lumumba à la place de l’indépendance où une gerbe des fleurs a été déposée.

Thierry M. RUKATA

Partagez: