+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

Minembwe: un jeune garçon de 16 ans décapité par un militaire FARDC

282views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Par Etienne Mulindwa

Un jeune garçon de 16 ans qui gardait les vaches de son père à côté de l’Etat major de la 12ème brigade de réaction rapide des FARDC basée à Minembwe dans le territoire de Fizi a été tué à l’aide d’une machette par un militaire des forces loyalistes.

Le bourgmestre de Minembwe Gady Mukiza qui confirme cette information explique que les faits se sont produits dans la soirée de dimanche dernier entre 16h et 17h.

La victime est un élève de la 8ème année éducation de base à l’Institut Isopo. Sa tête a été coupée par ce militaire qui a même amputé quelques parties du corps dont sa pomme de main, un doigt du pied et le sexe, à en croire Gady Mukiza

Ce garçon a été entérré dans la journée de mardi 11 octobre 2022, poursuit le bourgmestre de Minembwe. Suite à cette situation, les activités scolaires ont été perturbées toute la journée de lundi 10 octobres dans toutes les écoles de Minembwe.

Les élèves et responsables d’écoles voulaient ainsi compatir avec la famille de la victime mais aussi dénoncer ce comportement barbare de ce militaire qui est censé protéger la population.

A travers son porte-parole le lieutenant Jérémie Meya, la 12ème brigade de réaction rapide condamne avec la dernière énergie ces actes ignobles causés par ce militaire de 1ère classe qui était en état d’ivresse.

Pour le moment, explique-t-il, ce militaire répondant au nom de Ngoy Malembeka, est aux arrêts et sera mis à la disposition de la justice militaire. Il confirme qu’une audience foraine sera organisée d’ici quelques jours pour juger l’auteur de cet acte.

Partagez: