Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Economie

Bukavu : L’ANADEC délivre le premier certificat d’exemption des taxes aux jeunes entrepreneurs

293views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Les jeunes entrepreneurs du Sud-Kivu éligibles à l’allégements fiscal bénéficient depuis ce mardi 23 Aout d’un certificat d’exemption des taxes délivré par l’Agence Nationale de Développement de l’Entrepreneuriat Congolais ANADEC ex OPEC.

Un premier groupe de dix jeunes entrepreneurs a bénéficié de certificat au cours d’une cérémonie organisé au cabinet du commissaire général en charge des petites et moyennes industries sur l’avenue Mbaki dans la commune d’Ibanda.

Fidèle Mugisho a, à cette occasion indiquée que les porteurs de ce document ne vont plus payer d’autres taxes à part la patente et l’impôt qui sont annuelle.

Seuls les jeunes entrepreneurs qui sont dans la transformation qui sont bénéficiaires de cet allégement fiscal, à en croire le commissaire général Fidèle Mugisho.

Un des bénéficiaires de ce certificat et responsable d’une entreprise de fabrication de craies scolaires sur avenue Michombero au quartier Nkafu dans la commune de Kadutu, Moise Bashombana, pense que son entreprise va prospérer suite à cet allégement fiscal et ainsi contribuer à la création de l’emploi dans la ville de Bukavu.

Le directeur de l’ANADEC a pour sa part indiquée que les bénéficiaires des certificats seront aussi dotés de carte qui vont les mettre à l’abri de toutes formes de tracasseries.

Jean-Paul Lokumu ajoute que la même opération sera lancée dans quelques jours à Kamituga, Baraka et Uvira.

L’allègement des plusieurs taxes en faveur des jeunes entrepreneurs œuvrant dans sa province est contenu dans un arrêté signé par le Gouverneur de Province Théo NGWABIDJE KASI dans le but de promouvoir et encourager l’entreprenariat local à travers l’exemption de certaines taxes à l’endroit de petites et moyennes entreprises et de l’Artisanat PMEA, startups, incubés et producteurs locaux sur toute l’étendue de la Province du Sud-Kivu.

L’autorité provinciale explique son arrêté par la volonté de mettre à la disposition de ces entreprises des facteurs de succès pour surmonter les obstacles de croissance et de parvenir à exister sur le marché concurrentiel, “suite à l’ouverture du pays au monde extérieur, à travers la signature de plusieurs accords notamment des traités internationaux dont notamment avec la ZLECAF, l’AGOA et l’Eastern african Community.

Le Gouvernement provincial dit vouloir limiter l’extraversion de l’économie à travers la promotion de la production locale. Les secteurs ciblés par ce secteur sont entre autres la production et l’Artisanat, les services comportant une innovation ou invention, le secteur de commerce comportant une innovation ainsi que les entreprises victimes de catastrophes naturelles pendant un exercice fiscal.

Ricky OMBENI

Partagez: