+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Corridor Central : La RDC et le Burundi s’accordent pour le financement de la voie ferrée Gitega -Bujumbura, Uvira jusqu’à Kindu, grâce à la BAD

326views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Sous la facilitation de l’Agence de facilitation du Transport de Transit du Corridor Central, un accord bilatéral a été signé entre la RDC et le Burundi le samedi 20 Août pour le tracé Gitega -Bujumbura, Uvira jusqu’à kindu.

Une requête conjointe a été adressée à la Banque Africaine pour le  Développement BAD pour financer  les études de faisabilité de ce tracé de chemin de fer à écartement standard électrifié.

Rien à craindre pour ce projet tripartite de voie ferroviaire qui quitte Tanzanie en passant par Burundi jusqu’en RDC.

C’est une étape importante qui va bientôt débuter par les études préliminaires de faisabilité et d’ingénierie de ce projet.

Une infrastructure de taille pour la performance du corridor central comme l’indique le Secrétaire Exécutif de l’AFTTCC,Me Flory Okandju.

Des avancées qui témoignent la détermination des états membres du corridor central.

Un projet qui justifie l’engagement des gouvernements pour faciliter les échanges commerciaux et va impacter positivement sur le social et l’économie de la population et d’autres usagers a fait savoir le ministre congolais de transport Chérubin Okende.

Une motivation qui clarifie l’importance qu’accordent les états pour la matérialisation dudit projet.

Selon le ministre burundais de transport, Chantale Nijembere,les résultats sont satisfaisants,l’évaluation de la mise en œuvre de la tripartite du 12juin dernier sous la facilitation de l’AFTTCC.

 

Une première dans l’histoire du Corridor Central , le projet de chemin de fer à écartement standard électrifié.

Une solution pour le problème de coût transport et de la durée de transit et aussi va booster l’économie des pays membres du Corridor Central.

Héritier BOROTO 

Partagez: