Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-Kivu : Des chauffeurs jugent exorbitants les frais exigés pour la peinture de taxis-voitures

162views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Certains conducteurs de taxis-voitures à Bukavu saluent la mesure réunis au sein de l’organisation des taximen du Sud-Kivu OTSK jugent exorbitante la somme leur exigée pour la peinture de leurs véhicules en couleur jaune tel que décidé par le gouvernement provincial du Sud-Kivu.

Au départ fixés à 240 dollars américains, ces frais se négocient actuellement entre 100 dollars et 240 dollars par taxi-voiture et cela en fonction des humeurs des services affectés à cette opération.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo vendredi 12 août 2022, le porte-parole de l’OTSK fait savoir que plusieurs taximen avaient même payé de l’argent lors de la première campagne visant à peindre les taxis-voitures aux trois couleurs du drapeau national mais leurs voitures n’ont jamais été peintes.

Tout en saluant la mesure, Innocent Chomungabo pense que seule la couleur ne suffit pour lutter contre l’insécurité dans la ville de Bukavu mais d’autres mesures devaient être prises par l’autorité urbaine.

Il préconise une rencontre entre les conducteurs des taxi-voitures et les responsables ayant en charge le transport pour trouver ensemble un consensus au tour de cette opération.

A noté que c’est depuis le 04 aout dernier que l’opération de peindre aux couleurs identiques les véhicules exerçant le transport en commun a été lancée à Bukavu.

Il s’agit d’une décision prise par le ministère provincial de transport en collaboration avec la mairie de Bukavu et qui oblige que tous les véhicules soient peints à la couleur jaune.

Parmi les motivations, réduire le taux de criminalité dans la ville de Bukavu. Pour ce faire, deux mois de courtoisie routière ont été accordés aux chauffeurs afin de se conformer à cette obligation.

Ricky OMBENI

Partagez: