Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Education

Exétat 2022 en RDC : Au Sud-Kivu, plus de 57 mille candidats attendus à ces épreuves

379views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

C’est ce lundi 18 juillet 2022 que débutent les épreuves de l’examens d’Etat Edition 2021 -2022 sur toute l’étendue du territoire national. Les finalistes attendus à ces épreuves pendant quatre jours selon le ministre de l’EPST Tony MWABA sont estimés à 918.620 Candidats répartis dans 2.653 centres.

Au sud Kivu 57.111 finalistes inscrits en sixième année secondaires sont attendus à ces épreuves a fait savoir la ministre provinciale de l’enseignement primaire ; secondaire et technique au sud Kivu Geneviève MIZUMBI.

Il s’agit de 36.411 finalistes pour la province éducationnelle sud Kivu 1, 16.200 pour la province éducationnelle sud Kivu 2 et 4.500 finalistes sont attendus dans la province éducationnelle sud Kivu3.

Pour la province éducationnelle sud Kivu 1 a rassuré l’inspecteur principal Jean marie MWAYESI que tout est fait prêt en vue de permettre aux lauréats de passer ces épreuves dans des bonnes conditions. Pour lui la journée d’hier dimanche 17 juillet était consacrée à l’affectation des finalistes dans leurs salles d’examen et l’octroi des macarons.

En ce qui concernes les items toutes les malles ont été déjà déployés dans les sous divisions et inspool par les chefs des pools et chefs des centres a renchéri l’IPP jean marie MWAYESI. Il demande aux finalistes à bannir la peur mais plutôt se conformer à la matière apprise en classe car rien ne sera posé en dehors du programme national.

De leurs coté les finalistes se disent prêt d’affronter ces épreuves en espérant à la réussite.

Certains finalistes rencontrés dans la ville de Bukavu disent qu’Ilya longtemps qu’ils attendaient l’examen d’état qui été repoussé par le ministre le mois dernier ce qui les a poussés aussi à bien se préparer.

Signalons que ces épreuves vont se dérouler pendant quatre jours, soit du lundi 18 au jeudi 21 juillet 2022. Ce lundi ils vont passer l’examen de la culture générale.

Pascal BOJI

Partagez: