Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Santé

Sud-Kivu: jusque là aucun cas du Rift Valley dans la plaine de la Ruzizi et à Uvira

132views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Quelques cas de la maladie virale chez les bovins tels que les vaches et les moutons sont déjà rapportés dans la plaine de Ruzizi en province du Sud-Kivu.

Il ne s’agit pas des cas confirmés de la maladie de la vallée du rift actuellement rapportée au Burundi mais plutôt des cas présentant les signes similaires et dont les échantillons ont été envoyés au laboratoire à Kinshasa.

La confirmation est du docteur Vincent Muhigirhwa Sangwa, chef de division provinciale de pêche et élevage au Sud-Kivu en provenance d’une mission de sensibilisation dans la plaine de la Ruzizi et à Uvira.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo, il précise que tous les services aux frontières sont déjà saisis, informés et mobilisés dans la lutte contre la propagation de la maladie de la vallée du rift sur le sol congolais.

Aucun cas confirmé de la maladie de la vallée du rift n’a été confirmé mais par précaution, les services habilités incinèrent toutes les bêtes qui présentent les signes d’une maladie virale, précise Dr Sangwa tout en appelant les éleveurs à la vigilance.

Au sujet de l’alerte d’un cas suspect à Uvira lundi dernier, le chef de division provinciale de pêche et élevage au Sud-Kivu parle d’une fausse alerte. Dr Vincent Sangwa Muhigirhwa explique qu’il s’agit plutôt d’une vache qui a perdu une de ses cornes dans une bagarre. Ce n’est qu’après que le sang a coulé à partir du nez.

Signalons que chez l’animal les signes cliniques de cette maladie sont une fièvre, l’écoulement nasal, l’animal cesse de manger, des faiblesses, la baisse de la production laitière et les vomissements.

Chez l’homme, les signes sont les vomissements, les diarrhées, les douleurs musculaires, la fatigue intense et les douleurs abdominales.

Comme mesures de prévention, la division provinciale de pêche et élevage recommande notamment d’éviter tout contact avec les animaux malades ainsi que la viande ou le lait provenant d’animaux malades mais aussi appeler le vétérinaire en cas de doute.

Partagez: